Football : entraînements à l'aube pour contrer le couvre-feu

Alors que le football amateur reste privé de compétitions, les équipes évoluant prochainement en Coupe de France ont pu reprendre l'entrainement. C'est le cas du Saint-Pierre Milizac, dans le Finistère, où l'on a choisi de débuter l'entrainement dès 6 heures du matin.  

France 3

Ce n'est pas un horaire habituel auquel sont venus s'entraîner les footballeurs de l'équipe Saint-Pierre Milizac (Finistère). Alors que le couvre-feu débute à 18 heures sur l'ensemble du territoire, cette équipe de Nationale 3 a repris les entraînements au petit matin, à 6 heures. "On a la possibilité de pouvoir jouer encore un peu au foot, alors on a pris cet horaire du matin, parce qu'on n'avait pas le choix", relativise Yohann Boulic, l'entraîneur.  

Sans compétition depuis trois mois  

En raison de l'épidémie de Covid-19, le championnat de Nationale 3 est à l'arrêt. Les joueurs du SP Milizac n'ont pas joué de matchs depuis trois mois. Alors, tous se sont montrés motivés quand leur coach leur a proposé un entraînement matinal. Ce matin-là, il sont 18 à enchaîner les exercices sur le terrain. "On est motivés, on a le sourire", explique un joueur. "C'est agréable d'être ici tous ensemble, on sent qu'il y a un esprit d'équipe, et je suis sûr que ça va nous aider pour la suite de la saison", poursuit un autre. 

Le JT
Les autres sujets du JT
Ce n\'est pas un horaire habituel auquel sont venus s\'entraîner les footballeurs de l\'équipe Saint-Pierre Milizac (Finistère). Alors que le couvre-feu débute à 18 heures sur l\'ensemble du territoire, cette équipe de Nationale 3 a repris les entraînements au petit matin, à 6 heures.
Ce n'est pas un horaire habituel auquel sont venus s'entraîner les footballeurs de l'équipe Saint-Pierre Milizac (Finistère). Alors que le couvre-feu débute à 18 heures sur l'ensemble du territoire, cette équipe de Nationale 3 a repris les entraînements au petit matin, à 6 heures. (CAPTURE D'ÉCRAN FRANCE 3)