VIDEO. Foot : la ministre des Sports dénonce l’attitude "inadmissible" de certains supporters et souhaite des "pénalités"

Roxana Maracineanu va réunir cette semaine les associations de supporters pour les responsabiliser dans la lutte contre les violences verbales dans le sport, en particulier le football.

RADIO FRANCE

"Je ne vois pas pourquoi, dans le sport et dans les stades, on se permettrait des choses que l'on ne se permet pas ailleurs", a déclaré Roxana Maracineanu, samedi 23 mars sur franceinfo, qui annonce une réunion des associations de supporters cette semaine, afin de contenir la violence verbale.

"J'ai assisté au dernier match Paris-SG - Marseille, a raconté la ministre des Sports. Il n'y avait pas de cris racistes, mais c'était juste inadmissible d'entendre les chants que j'ai entendus. C'était le PSG qui criait contre Marseille, et au lieu d'encourager leur équipe, ils disaient des choses horribles sur Marseille. Apparemment c'est historique, mais ce n'est juste pas possible. Moi je n'amènerais pas mes enfants dans un match comme cela", a poursuivi la ministre qui a assuré que les associations de supporters vont être "réunies" cette semaine.

"C'est essentiel qu'il y ait une ambiance dans un stade et des associations qui suivent les équipes. Mais sans aller dans ces dérives de violences et de propos racistes que l'on entend parfois, même dans la manière que l'on a d'encourager son équipe, il faut revoir les choses", a affirmé Roxana Maracineanu, qui "encourage fortement la Ligue de football professionnel pour qu'il y ait des pénalités et que les clubs deviennent plus responsables. Le supportérisme va, je pense, en sortir gagnant".

Roxana Maracineanu, ministre des Sports, invitée le 23 mars 2019 de franceinfo.
Roxana Maracineanu, ministre des Sports, invitée le 23 mars 2019 de franceinfo. (FRANCEINFO / RADIOFRANCE)