"Une légende", "un génie", "le meilleur joueur de tous les temps" : le monde du football rend hommage à Diego Maradona

Diego Maradona, légende du football argentin, est mort à l'âge de 60 ans.

Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 6 min.
Diego Maradona vainqueur de la Coupe du monde avec l'Argentine, le 29 juin 1986. (JEAN-YVES RUSZNIEWSKI/TEMPSPORT/CORBIS/VCG VIA GETTY IMAGES)

Diego Maradona, champion du monde avec l'équipe d'Argentine en 1986, est mort à l'âge de 60 ans, annonce son porte-parole, mercredi 25 novembre. L'ancien footballeur venait d'être opéré d'un hématome à la tête. Sous les couleurs de l'équipe nationale pendant 17 ans (1977-1994), le légendaire numéro 10 a marqué 50 buts en 115 matches et offert à son pays la deuxième Coupe du monde de son histoire en 1986. Le monde du football rend hommage à la star argentine.

>> Mort de Diego Maradona : le gouvernement argentin décrète trois jours de deuil national. Suivez notre direct.

Pelé : "J'espère qu'un jour nous pourrons jouer ensemble au ciel"

Pelé, grand rival de Maradona dans le cœur des fans de football et légende du sport mondial, a rendu hommage à Maradona. "J'ai perdu un grand ami et le monde a perdu une légende. Il y a bien d'autres choses à dire mais pour l'heure, que Dieu donne de la force à sa famille. Un jour, j'espère qu'on pourra jouer au foot ensemble au ciel", a-t-il écrit dans un message sur les réseaux sociaux. 

Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par Pelé (@pele)

Michel Platini : "Une étoile pour l'éternité"

"Diego Maradona restera dans le cœur des Napolitains, dans le cœur des Argentins, et dans le cœur des joueurs et des passionnés de football du monde entier comme une étoile, et pour l'éternité", a confié Michel Platini, l'ancien numéro 10 des Bleus et de la Juventus dans un communiqué.

Zinédine Zidane : "Cela nous touche profondément"

La mort de Diego Maradona est "une perte énorme pour le monde en général, et pour le monde du football", s'est ému le champion du monde français Zinédine Zidane, au micro de la chaîne espagnole Movistar+ après la victoire madrilène 2-0 sur le terrain de l'Inter Milan en Ligue des champions. L'entraîneur du Real Madrid s'est dit "profondément" touché par sa disparition. "J'ai gravé dans ma tête son Mondial-1986. Cela nous touche profondément, nous sommes désolés, surtout pour sa famille. Je n'ai pas de mots. Nous sommes très tristes de cette nouvelle."

Cristiano Ronaldo : "L'un des meilleurs à jamais"

Le Portugais Cristiano Ronaldo salue "un génie éternel" sur son compte Instagram : "Aujourd'hui, je dis au revoir à un ami et le monde dit au revoir à un génie éternel. L'un des meilleurs à jamais. Un magicien sans pareil. Il part trop tôt, mais laisse un héritage sans limites et un vide qui ne sera jamais comblé."

Léo Messi : "Diego est éternel"

"Il nous quitte mais ne part pas, car Diego est éternel, a écrit l'Argentin Léo Messi sur son compte Instagram. Une journée très triste pour tous les Argentins et pour le football."

Kylian Mbappé : "Merci pour tout le plaisir que vous avez donné"

Une "légende" est morte, mais "vous resterez à jamais dans l'histoire du football. Merci pour tout le plaisir que vous avez donné au monde entier", a écrit sur Twitter la star du PSG, Kylian Mbappé, qui a écrit son message en anglais.En concluant : "AÏE AÏE AÏE P*TAIN DE 2020".

Gary Lineker : "Le meilleur joueur de tous les temps"

L'ancien footballeur anglais Gary Lineker a rendu hommage sur Twitter à Diego Maradona. Il était "de très loin le meilleur joueur de ma génération et sans doute le meilleur de tous les temps", écrit-il. Gary Lineker était présent sur la pelouse en quart de finale de la Coupe du monde 1986, lorsque Maradona a inscrit son but baptisé "la main de Dieu", qui donna la victoire à l'Argentine. "Après une vie bénie mais troublée, je souhaite qu'il trouve enfin un peu de réconfort dans les mains de Dieu", a réagi l'ancien adversaire de la légende argentine.

Basile Boli : "Dieu est mort"

"Dieu est mort...le football doit s'écrire autrement...Maradona merci", écrit sur Twitter l'ancien footballeur français Basile Boli. Il jouait pour l'Olympique de Marseille en 1989, quand le recrutement de Diego Maradona par le club phocéen était envisagé.

Franco Baresi : "Mon cœur saigne, ce fut un honneur de t’affronter"

"Mon cœur saigne, ce fut un honneur de t’affronter", réagit sur Twitter l'ancien footballeur et capitaine de l'AC Milan Franco Baresi, après l'annonce de la mort de Diego Maradona, légende du football argentin à l'âge de 60 ans. "Tu avais un cœur si grand. Tu continueras à faire de la magie et à offrir des émotions pour toujours", écrit son ancien adversaire, qui avait dit de Maradona qu'il était "le meilleur joueur" contre lequel il ait jamais joué.

Bernard Lacombe : "Un des meilleurs joueurs de foot au monde"

Bernard Lacombe salue sur franceinfo "une légende, un des meilleurs joueurs de foot au monde, vraiment à part". "Pour moi, c'était un génie", déclare l'ancien international de l'équipe de France et actuel dirigeant de l'Olympique Lyonnais. "J'ai joué contre lui lors d'un tournoi à Bordeaux (en 1983), il avait été magique avec le FC Barcelone." À l'époque, "avec Alain Giresse, Marius Trésor, et René Girard, nous allions souvent le voir jouer à San Sebastian avec le Barça. C'étaient des après-midi impressionnantes parce que les Basques étaient assez durs et Diego faisait des choses hors de tout."

Noël Le Graët (FFF) : "Un génie"

C'était "un génie, très franchement, au niveau de la classe, du ballon. C'est ce qui se fait de mieux", a déclaré sur franceinfo Noël Le Graët, le président de la Fédération française de football. Il lui reconnaît "une carrière exemplaire". "Diego Maradona était un garçon beau à voir jouer qui a fait des choses tout à fait exceptionnelles sur le terrain." Pour le président de la FFF, "il est exemplaire dans la maîtrise du ballon, il a fait des choses que personne d'autre n'a réalisé par des dribbles, des buts, des passes. C'est un joueur extrêmement intelligent". Il rend hommage à sa "qualité technique, sa bonne vision du jeu, l'envie du but et ses dribbles exceptionnels".

Philippe Bergeroo : "Ce joueur atypique" était "au-dessus de tout le monde"

"Ce joueur atypique était au-dessus de tout le monde", réagit sur franceinfo, Philippe Bergeroo, ancien gardien de but à Toulouse dans les années 80. Il avait notamment affronté le Naples de Maradona en Coupe d'Europe, et Toulouse avait éliminé l'équipe italienne. "C'est une récompense exceptionnelle" d'avoir pu jouer face à Diego Maradonna, a-t-il confié.

Manuel Amoros : "On a été complètement amoureux de Maradona"

"On a été complètement amoureux de Maradona", a réagi sur franceinfo Manuel Amoros, l'ancien défenseur emblématique de l'OM. Il s'est souvenu qu'ils avaient "failli l'avoir à Marseille", lui qui avait affronté Maradona avec les Bleus en match amical en 1986. "Il nous avait fait beaucoup de misère ! Quand il voulait jouer il était inarrêtable !"

"Maradona, c'était un joueur extraordinaire, un joueur qui pouvait vous éliminer dans un petit espace", s'est souvenu l'ancien défenseur. Et d'ajouter que Diego Maradona avait en fait deux facettes : "C'est un joueur extraordinaire et c'est un joueur hors du terrain qui, malheureusement, par ses frasques, a été complètement mis hors sujet par rapport au football."

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.