Super Ligue : les clubs qui voudront participer à une compétition privée seront interdits de Serie A

La Fédération italienne de football a adopté, lundi 26 avril, une nouvelle règle qui interdira aux équipes qui s'engageraient dans une compétition privée de participer au championnat national.
Article rédigé par
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 1 min.
 (TIZIANA FABI / AFP)

La réaction au projet de Super Ligue ne se fait pas attendre en Italie. La Fédération italienne de football a inclus à son règlement l'interdiction de participer au championnat national pour toute équipe qui s'engagerait dans une compétition privée. Un club qui adhérerait à "des compétitions non reconnues par la Fédération, l'UEFA et la FIFA" perdait d'office son affiliation au championnat, a indiqué le président de la Fédération Gabriele Gravina à l'issue d'un conseil fédéral.

Trois clubs italiens faisaient partie des douze ayant annoncé la semaine dernière un projet privé de Super Ligue visant à supplanter la Ligue des champions. L'Inter Milan a annoncé mercredi dernier son retrait après le départ des six clubs anglais, mais la Juventus et l'AC Milan ont été moins clairs, prenant acte de l'échec de la formule sans préciser s'ils quittaient ou non ce projet. D'après les informations de La Repubblica, onze clubs de Serie A avaient envoyé un communiqué commun à la Ligue italienne de football réclamant des sanctions contre ces trois équipes.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.