Cet article date de plus de deux ans.

Série A : Statu quo dans le haut du classement

La Juventus et Naples ont gagné mercredi lors de la 6e journée et sont devant avant de s'expliquer samedi à Turin, alors que les deux équipes de Rome se sont également imposées avant le Derby.
Article rédigé par
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 1 min.
L'Argentin Paulo Dybala (MARCO BERTORELLO / AFP)

Rendez-vous est pris pour samedi. La Juventus Turin sera chez elle, en position de leader et forte d'un début de saison parfait: six victoires en six matches. En face, elle retrouvera Naples, son dauphin des deux dernières saisons, qui a bien digéré le passage de témoin entre Maurizio Sarri et Carlo Ancelotti et qui n'aura que trois longueurs de retard à son arrivée à l'Allianz Stadium.

Car mercredi, Naples a confirmé ses récents progrès et a battu Parme sans trembler (3-0), grâce à un but rapide d'Insigne et à un doublé de Milik. Le petit Italien et le grand Polonais étaient alignés en attaque dans le 4-4-2 imaginé par Ancelotti, qui commence donc à porter ses fruits.

La Juventus, elle, a joué un match à mi-temps. Très impressionnants en première période, les Turinois avaient fait la différence avant la pause, avec le premier but de la saison de Dybala et un beau but de Matuidi, servi par Cristiano Ronaldo. La suite a été contrôlée sans peur ni éclat particulier par les hommes de Massimiliano Allegri, qui partiront favoris samedi, avec l'ambition de creuser déjà un écart important. "Ce qu'on peut encore améliorer, c'est qu'on a fait quelques erreurs en fin de match et qu'on a été parfois vulnérables", a regretté le perfectionniste Allegri.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Serie A

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.