Cet article date de plus de sept ans.

L'Udinese prend l'avantage

L'Udinese a pris un léger avantage en battant la Fiorentina (2-1) en demi-finales aller de Coupe d'Italie, mardi, grâce à un but du Colombien Luis Muriel à huit minutes de la fin du match.
Article rédigé par
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 1 min.
Antonio Di Natale (Udinese)

L'Udinese est à 90 minutes d'une finale de Coppa Italia qu'elle n'a plus  disputée depuis... 1922 et la première édition, perdue en outre contre FC Vado! Mais la "Viola" de Vincenzo Montella n'a qu'un but à remonter. Elle  pourrait retrouver pour le match retour, mardi 11 février à Florence, son  buteur allemand Mario Gomez, de retour à l'entraînement mercredi après une  blessure qui l'a tenu à l'écart cinq mois. Dans un match disputé sous une pluie battante, le capitaine Antonio Di  Natale a ouvert le score à la conclusion d'un contre vite emmené par le Suisse  Silvan Widmer (36).

"Toto" a fêté ce but avec le public, lui qui a menacé de prendre sa  retraite en fin de saison fatigué par les critiques. Mais il a été remplacé par  Bruno Fernandes à la pause, visiblement à cause d'un problème physique. La Fiorentina a égalisé juste avant la pause d'une superbe frappe du  Péruvien Juan Manuel Vargas (44), à la conclusion d'un mouvement initié sur un  ballon chipé à Di Natale. A la pause il a contesté auprès de l'arbitre,  s'estimant victime d'une faute au départ de l'action.

En seconde période, la "Viola" a d'abord dominé mais n'a pas su faire la  décision, et s'est finalement inclinée sur la belle frappe de Muriel (82). Mercredi se dispute l'autre demi-finale aller, AS Rome-Naples,  respectivement deuxième et troisième du championnat (retour mercredi 12  février).

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Serie A

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.