Sepp Blatter démissionne de la présidence de la Fifa

Pris dans la tourmente du scandale qui frappe la Fifa, le dirigeant abandonne son fauteuil de président. Une décision lourde.

FRANCE 2

Même Joseph "Sepp" Blatter n'aura pas résisté. Ce mardi 2 juin, en fin de journée, le président de la Fifa a pris la parole à Zurich (Suisse) pour annoncer, le ton grave, sa démission : "Ce mandat n'a pas le soutien de l'intégralité du monde du football. [...] C'est pourquoi je remettrai mon mandat à disposition lors d'un congrès électif extraordinaire. Je continuerai d'exercer mes fonctions en tant que président de la Fifa jusqu'à l'organisation de ces prochaines élections."

Son bras droit soupçonné

Ce coup de théâtre intervient alors que Sepp Blatter avait été réélu, vendredi 29 mai, pour un cinquième mandat. Mais la pression était devenue trop forte pour lui. La Fifa vit des heures sombres depuis l'arrestation, le 27 mai, de 14 de ses responsables et partenaires pour corruption, blanchiment et racket.

Le dirigeant suisse de la fédération s'est-il senti menacé ? Ce 2 juin, c'est son bras droit, le Français Jérôme Valcke, qui est accusé d'avoir effectué un virement de 10 millions de dollars dans le cadre du Mondial 2010 en Afrique du Sud. Un nouveau président doit être élu. Ce ne sera pas avant décembre prochain, au plus tôt.

Le JT
Les autres sujets du JT
Le président de la Fifa Sepp Blatter, à Zurich (Suisse), le 30 mai 2015.
Le président de la Fifa Sepp Blatter, à Zurich (Suisse), le 30 mai 2015. (ARND WIEGMANN / REUTERS)