Cet article date de plus de neuf ans.

Samir Nasri peut-il être privé de Mondial de foot ?

Le prochain comité exécutif de la FFF est prévu le 3 juillet. Il pourrait engager des sanctions contre quatre joueurs, Ménez, Ben Arfa, M'vila et Nasri. Ce dernier risque très gros. Deux ans de suspension, selon l'Équipe.
Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Franceinfo (Franceinfo)

Samir Nasri, le milieu offensif de l'équipe de France de football, est particulièrement dans le viseur de la FFF pour ses récents dérapages, ses insultes aux journalistes et son conportement dans les vestiaires. Pour L'Équipe , le cas Nasri est tel qu'il pourrait écoper de la plus lourde sanction jamais prononcée contre un joueur des Bleus. Le quotidien sportif évoque une suspension de deux ans, Coupe du monde au Brésil incluse. Jusqu'à présent, c'est Nicolas Anelka qui détenait la palme, suspendu pendant 18 matchs, soit près d'un an et demi, après  Knysna.

Dans une moindre mesure, trois autres joueurs devraient payer leur attitude indigne en Ukraine. Hatem Ben Arfa pour son accrochage avec le sélectionneur Laurent Blanc, Jérémy Ménez pour son geste d'humeur contre le capitaine LLoris et M'vila pour sa sortie du terrain boudeuse face à l'Espagne.

Selon L'Équipe , les sanctions devraient en tout cas être exemplaires, car la Fédération en général et Noël Le Graët (candidat à sa réélection) en particulier veulent marquer le coup sous la double pression de l'opinion et des sponsors. Certains d'entre eux s'interrogeraient sur la pérénité de leur partenariat avec l'équipe de France après un tel fiasco en termes d'image. 

 

 

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Foot

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.