Football : le Real Madrid déroule face à la Real Sociedad et fait le plein de confiance avant d'affronter le PSG en Ligue des champions

Les coéquipiers de Karim Benzema se sont imposés (4-1), notamment avec un superbe but signé Eduardo Camavinga.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 1 min.
Le capitaine madrilène Karim Benzema a inscrit le troisième but des Merengues face à la Real Sociedad pour la 27e journée de Liga, le 5 mars 2022. (PIERRE-PHILIPPE MARCOU / AFP)

Les Merengues sont prêts. Et la répétition générale est réussie : le Real Madrid a étrillé la Real Sociedad 4-1, samedi 5 mars, lors de la 27e journée de la Liga, et consolide ainsi sa place de leader (63 points), huit unités devant le Séville FC, accroché vendredi par Alavés (0-0).

A quatre jours du choc contre le Paris Saint-Germain en huitième de finale retour de Ligue des champions au Santiago-Bernabéu, les Madrilènes ont bien réagi alors que leurs rivaux français, eux, ont chuté sur le terrain de l'OGC Nice.

Malgré un penalty inscrit par le Basque Mikel Oyarzabal, les Madrilènes ont riposté juste avant la pause grâce à deux sublimes frappes de loin pied gauche signées Eduardo Camavinga (40e) et Luka Modric (43e). En fin de match, Karim Benzema a transformé un pénalty (75e), puis Marco Asensio, entré en jeu deux minutes plus tôt à la place de Rodrygo, a poussé une remise de Carvajal au fond des filets pour sceller le succès (79e) du club de la capitale espagnole.

Benzema s'approche de Di Stéfano, Camavinga prend place

Karim Benzema a été, encore une fois, l'un des grands artisans de la victoire des siens. Malgré deux buts refusés pour des positions de hors-jeu, "KB9" a inscrit un nouveau but et se rapproche toujours plus du record d'Alfredo Di Stéfano, troisième sur le podium des meilleurs buteurs de l'histoire de la "Maison blanche". L'international français n'est plus qu'à deux réalisations de la légende hispano-argentine (306 buts contre 308).

Il est un autre Français qui a marqué de sa superbe cette rencontre, notamment avec son but, c'est Eduardo Camavinga. Et aux quelques supporters inquiets à l'annonce de l'absence de Toni Kroos (touché aux ischio-jambiers de la jambe gauche) et à la vue de celle de Casemiro, suspendu contre Paris, l'ancien Rennais a lancé un message clair. Préféré à Federico Valverde pour ce match contre les Basques samedi, il s'est positionné comme le successeur désigné du milieu de terrain merengue.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Real Madrid

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.