Football : l'arrivée de Mbappé au Real Madrid serait "la bouée de sauvetage du foot espagnol", selon le journaliste Javier Gomez

Le Real Madrid a fait une offre de 160 millions d'euros pour Kylian Mbappé, l'attaquant-star du Paris Saint-Germain. Pour le journaliste espagnol Javier Gomez, la venue de Mbappé au club madrilène serait une aubaine pour le football en Espagne.

Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 2 min.
 (GABRIEL BOUYS / AFP)

"C'est un peu la bouée du sauvetage du foot espagnol", déclare ce mercredi sur franceinfo le journaliste espagnol Javier Gomez, alors que le Real Madrid a fait une offre de 160 millions d'euros au Paris Saint-Germain pour s'offrir Kylian Mbappé, offre refusée par le club de la capitale. "Mbappé incarne un espoir pour nous, Espagnols", a ajouté le journaliste.

Comment est vécu en Espagne la possible arrivée de Kylian Mbappé au Real Madrid ?

Javier Gomez : Cela dépasse le cadre de foot, ce n'est pas simplement un transfert. Ce n'est pas simplement un nouvel attaquant pour le Real ou même un nouveau "galactique". Non, c'est un peu la bouée de sauvetage du foot espagnol et je pèse mes mots. C'est un peu le nouveau Messi de foot espagnol. Nous sommes un pays blessé, un foot blessé. On a vu le départ de Cristiano Ronaldo, maintenant le départ de Messi, c'est un choc. En Espagne, on voit beaucoup de départs à tous les niveaux. Valence, Séville voient leurs joueurs partir. Donc, Mbappé incarne un espoir. L'espoir pour nous, Espagnols, de dire que nous sommes toujours importants et que nous sommes encore là.

Il faut dire, pour les gens qui ne le savent pas, que les clubs espagnols sont des entreprises en faillite. Les droits audiovisuels du foot espagnol, baissent le prix en ce moment. Il n'y a plus autant d'acheteurs qui sont prêts à débourser de l'argent. Pourquoi ? Parce qu'on n'a plus de grands joueurs importants, donc il pourrait aussi renverser cette tendance.

"Nous sommes un pays blessé, un foot blessé. On a vu le départ de Cristiano Ronaldo, maintenant le départ de Messi, c'est un choc"

Javier Gomez, journaliste

à franceinfo

Le Real, lui, est-il en mesure de faire cette offre financièrement ?

Le Barça est absolument en faillite mais le Real est l'un des rares clubs espagnols qui arrivent à tenir, peut-être parce qu'il n'y a pas eu de grandes arrivées ces dernières années. Vous rendez-vous compte que le Real va inaugurer un nouveau stade dans 15 jours ? Kylian Mbappé serait un peu le symbole, le fleuron de ce nouveau stade. Et s'il y a un seul club qui peut se le permettre, c'est le Real.

Pourquoi faire une offre de 160 millions d'euros, alors que Kylian Mbappé sera libre gratuitement à la fin de son contrat l'été prochain ?

Je vais vous dire quelque chose dont on parle assez peu en France : si, dans le secret, vous posez la question à Florentino Pérez [le président du Real Madrid], il préfère voir arriver gratuitement Mbappé l'année prochaine. C'est sous la pression populaire et la pression des médias que Florentino Perez a fait une offre. Il savait que pour les supporters, il devait faire quelque chose. C'est un geste vers les supporters, vers la presse, vers le public. Mais lui, vraiment, il préfère le voir arriver gratuitement l'année prochaine.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Real Madrid

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.