Des dirigeants de la FIFA interpellés à Zurich

Diligentée par la justice américaine, l'enquête cherche à établir si des pots-de-vin ont été versés pour l'attribution des Coupes du monde 2018 et 2022 en Russie et au Qatar.

FRANCE 3

La planète football est à nouveau touchée par un scandale de corruption. Six responsables de la FIFA viennent d'être interpellés à Zurich en Suisse, soupçonnés d'avoir accepté des pots-de-vin de quelques millions d'euros pour attribuer les prochaines Coupes du monde à la Russie et au Qatar. Les forces de l'ordre ont pénétré à l'aube dans l'hôtel où ils siégeaient. Parmi les personnes visées, Jeffrey Webb des Iles Caïman, l'Uruguayen Eugenio Figueredo ou Jack Warner de Trinidad-et-Tobago.

"La FIFA est une victime"

La justice américaine, à l'origine de la procédure, demande leur extradition. Les accusations portent sur l'attribution des droits de télévision, de marketing et sur des faits de racket et de blanchiment. "Dans cette affaire, la FIFA est la victime. Il n'y a eu aucune perquisition dans les bureaux de la FIFA. Nous donnons aux enquêteurs toutes les explications nécessaires", explique Walter de Gregorio, directeur de la communication de la FIFA.

Le JT
Les autres sujets du JT
La Fifa a confirmé, le 13 novembre 2014, l\'attribution des Mondiaux 2018 et 2022 à la Russie et au Qatar.
La Fifa a confirmé, le 13 novembre 2014, l'attribution des Mondiaux 2018 et 2022 à la Russie et au Qatar. (MAXIM SHEMETOV / REUTERS)