Que vaut le championnat de Ligue 1 face aux voisins européens ?

C’est un feuilleton très médiatique qui s’est ouvert vendredi soir : le championnat de France de Ligue 1 de football. Premier résultat : Lille-PSG 1-0. La compétition phare du football français est parfois décriée pour sa qualité. Qu'en est-il réellement... Que vaut la Ligue 1 face à ses voisins européens ?

(Zlatan Ibrahimovic en mai dernier © REUTERS/Gonzalo Fuentes)

20 équipes, 380 matches en 10 mois. C’est un feuilleton très médiatique qui s’est ouvert vendredi soir, le championnat de France de Ligue 1 de football, avec la victoire du PSG (1-0) à Lille. La compétition phare du football français est parfois décriée pour sa qualité. Qu'en est-il réellement ?

La Ligue 1 dans la hiérarchie des championnats nationaux ?

Derrière l'Anglerre, ça c'est sûr. La Premier League c'est le championnat le plus prestigieux au monde, le plus riche, le plus observé, celui avec le plus de stars. La Ligue1 est assez loin derrière à tous niveaux. Sans doute quelque part entre l'Espagne l'Allemagne et l'Italie.

Mais les critiques sur la pauvreté du spectacle sur les pelouses françaises sont parfois un peu injustes. Pas sûr que des rencontres de milieu de tableau chez nos voisins fassent davantage rêver qu'un St-Etienne-Lille par exemple...  Et puis si l'on prend le ratio buts par matches, on s'aperçoit qu'on était la saison dernière à 2,49 en Ligue1, juste en dessous de la Premier League, qui affichait 2,57. Bien sûr c'est un indicateur insuffisant pour juger de la qualité du jeu, qui est une notion assez subjective.

Le meilleur indicateur pour comparer les championnats restent les Coupe d'Europe. Et là malgré des exceptions comme cette année où Paris et Monaco ont atteint les 1/4 de finale de la Ligue de Champions, alors qu'aucun club anglais n'a dépassé les 8ème, globalement c'est vrai que les clubs français - hormis peut-être le PSG - peinent à s'imposer sur la scène continentale.

D'ailleurs à l'indice UEFA, la France est 6e en ce moment derrière l'Espagne, l'Allemagne, l'Angleterre, l'Italie et le Portugal. Derrière, la Russie nous talonne. Si la France passe 7e, il n'y aura plus qu'un club qualifié directement en Ligue des champions, ce qui serait assez catastrophique.

Comment s'expliquent les difficultés des clubs français ?

Si l'élite du football hexagonal souffre autant face à cette concurrence étrangère, c'est essentiellement pour des raisons économiques.

Ecoutez l'analyse de Christophe Lepetit, il est économiste du sport au CDES de Limoges
--'--
--'--

Le PSG finalement c'est un peu l'arbre qui cache la forêt ?

C'est vrai que dans les autres grands championnats on a souvent 2,3,4 voire 5 clubs à la lutte pour le titre, en France depuis 3 ans on a un Paris Saint-Germain ultra dominateur. Cette saison encore, les 19 autres équipes de L1 risquent de devoir ramasser les miettes. Dommage pour le suspense, même si... derrière Paris on a un championnat relativement homogène, qui promet quand même une compétition intéressante.