Vidéo Pour bien préparer une équipe, "il faut être très proche des joueurs, chercher à les comprendre", explique l'entraîneur du PSG

Publié Mis à jour
Article rédigé par
Xavier Allain - franceinfo
Radio France

Christophe Galtier, entraîneur du PSG, était l'invité jeudi 22 septembre du festival "Demain Le Sport", organisé par franceinfo, avec France Télévisions et L'Equipe, à la Maison de la Radio et de la Musique.

Pour faire face à la pression et mettre en place une bonne préparation, "il faut être très proche des joueurs, chercher à les comprendre rapidement et être dans l'humain", a expliqué jeudi 22 septembre, l'entraîneur du Paris Saint-Germain Christophe Galtier au festival Demain le Sport organisé par franceinfo, avec France Télévisions et L'Equipe, à la Maison de la Radio et de la Musique. Christophe Galtier est revenu sur la gestion de la pression et des fortes personnalités du Paris Saint-Germain. Selon lui, ce n'est pas compliqué, au contraire, "c'est un réel plaisir. Si vous n'avez pas d'ego, vous n'avez pas de champion. Si vous n'avez pas de champion, vous ne gagnez pas", martèle Christophe Galtier.

franceinfo : Comment on prépare une bonne équipe et surtout comment la préparer pour gagner ?

Christophe Galtier : Il faut être très proche des joueurs, chercher à les comprendre rapidement et être dans l'humain, tout ce qui est technique, tactique, physique, on a tous les outils qu'il faut pour pouvoir être performant et finalement très peu d'entraîneurs se trompent là-dessus, parce qu'on est tous bien équipés. Après, il y a aussi l'aspect mental. Comment on aborde un grand rendez-vous, comment on lutte contre une pression négative, comment on ralentit un excès de confiance ? Ce sont tous ces sujets que l'on aborde, soit de manière collective, mais aussi et surtout de manière individuelle.

Comment abordez-vous ce sujet avec les joueurs ? Quelles questions vous posez-vous ?

On se pose la question de savoir pourquoi un joueur est moins performant ? Pour quelles raisons ? On va donc aller chercher à savoir ce qui se passe chez lui, dans son environnement familial. Pour le joueur qui est en état de grâce aussi on fait attention pour tout canaliser. Il y a beaucoup d'échanges et beaucoup de relations humaines. On est vraiment dans l'humain à ce moment-là et il faut être dans l'humain.

Est-ce que la pression extérieure, les différentes polémiques, est-ce que que ça joue aussi sur la préparation ? Comment on gère ça de l'intérieur ?

Quand elle est ciblée sur l'équipe on y travaille de manière collective, comme quand un joueur est exposé pour x raisons de manière négative. Evidemment qu'il y a un grand soutien et un grand support à la fois de ses partenaires, c'est aussi un levier. Mais il y a aussi toutes les composantes du club, Luis Campos (conseiler football du PSG), mais aussi par l'entraîneur. Nous sommes vraiment des soutiens, sans rien dramatiser, mais sans rien cacher aussi.

Et les ego ? Parce qu'évidemment, au PSG, vous avez quand même des personnalités extraordinaires. Est-ce que ce n'est pas trop compliqué de les gérer ?

Non, c'est un réel plaisir. Si vous n'avez pas d'ego, vous n'avez pas de champion. Si vous n'avez pas de champion, vous ne gagnez pas.

Comment gagne-t-on la Ligue des champions ?

Il faudra battre tout le monde.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.