Vente du Parc des Princes : Anne Hidalgo "dément totalement" discuter avec le Qatar

La maire de Paris dément avoir entamé des négociations avec le Qatar, qui détient déjà l'équipe du Paris Saint-Germain.

L\'entrée du Parc des Princes, à Paris, avant un match entre le PSG et le FC Barcelone, le 15 avril 2015.
L'entrée du Parc des Princes, à Paris, avant un match entre le PSG et le FC Barcelone, le 15 avril 2015. (BACKPAGE IMAGES / BACKPAGE IMAGES LTD / AFP)

Le Parc des Princes vendu au Qatar ? Ce n'est pas à l'ordre du jour, selon Anne Hidalgo. La maire PS de Paris a "démenti totalement" mener des discussions au sujet du stade où évolue l'équipe du Paris Saint-Germain, vendredi 2 octobre, en réponse à un article du Parisien.

Une proposition à 100 millions d'euros ?

Le quotidien affirme dans son édition de vendredi que la mairie a fait une proposition chiffrée au Qatar, qui détient déjà le club de la capitale, pour le rachat du stade. La somme exigée, inférieure à 100 millions d'euros, aurait "refroidi" les acheteurs potentiels, croit savoir Le Parisien.

La mairie de Paris, contactée par France Bleu, reconnaît avoir "vaguement évoqué une fois de manière informelle" la vente du Parc des Princes. Mais "le sujet n'est pas d'actualité", d'autant que Qatar Sports Investments (QSI) dispose déjà d'une convention d'exploitation du stade pour les trente prochaines années. Il a d'ailleurs prévu d'augmenter la capacité du Parc des Princes à 60 000 places, après avoir dépensé 75 millions d'euros pour sa rénovation.