"S'il y a un métier où ça va vite, c'est le foot" : Abdou Diallo, nouvelle recrue du PSG, vise l'équipe de France

Le Paris Saint-Germain accueille depuis cet été un nouveau défenseur. Abdou Diallo, 23 ans, a été acheté plus de 30 millions d'euros au Borussia Dortmund. Entre admiration pour les grands joueurs du PSG et rêve d'être sélectionné en équipe de France, Abdou Diallo raconte sa nouvelle vie parisienne.

RADIO FRANCE

"Ça répond à mes attentes. Je voulais un gros club, une grosse structure, de grands joueurs. Pour l'instant, c'est que j'ai trouvé et j'en suis très content." Abdou Diallo n'est pas la recrue la plus clinquante du PSG. Il est arrivé sur la pointe des pieds en plein mois de juillet en signant un contrat de cinq ans, moyennant une indemnité de transfert supérieure à 30 millions d'euros.

Malgré cette notoriété encore modeste, le défenseur a déjà un joli CV. Formé à Tours, recruté très jeune par l’AS Monaco pour la fin de sa formation, un départ au Borussia Dortmund en Allemagne où il se révèle, avant ce retour en France au Paris Saint Germain.

Observer les grands pour progresser soi-même

Il côtoie désormais au quotidien des grands joueurs : "Je suis curieux ! J'attends de voir Neymar à 100% parce qu'il revenait de blessure. Et puis j'aimerais décerner une mention spéciale à Kylian Mbappé qui a très bien progressé depuis Monaco."

Comme Mbappé, Abdou Diallo a été attaquant, au début de sa carrière : "J'ai commencé devant et petit à petit on m'a dit 'recule, recule, recule' jusqu'à arriver derrière."

Et ce grand défenseur gaucher (il mesure 1 mètre 86) peut jouer dans l'axe ou sur le flanc gauche cherchera à se faire une place aux côtés de Thiago Silva, Marquinhos ou Kimpembe : "Sur le terrain, en-dehors, on parle technique, on parle tactique. Et puis il y a beaucoup d'observation. J'essaie de voir ce qu'ils font de bien, et ce que je peux améliorer de mon côté pour essayer d'être le plus complet possible."

Quand je serai appelé [en équipe de France], j'espère performer

Abdou Diallo

La concurrence est rude, il le sait. Mais ses qualités et son implication plaisent à son entraîneur Thomas Tuchel : "Il s'entraîne dans un bon état d'esprit et avec beaucoup de qualités. J'aime ça."

En ligne de mire, il y a aussi l’équipe de France de Didier Deschamps. Jusqu'à présent, il compte une vingtaine de sélections avec les espoirs. Chez les A, la encore, la concurrence est forte, mais c’est un véritable objectif pour lui : "S'il y a un métier où ça va vite, c'est le foot. J'espère être appelé. Et quand je serai appelé j'espère performer. Après, ce sera le choix du coach !"

Et même s’il n’a pas encore été appelé chez les A, il reconnaît que l’Euro 2020 est un objectif.

Le reportage de Cédric Guillou
--'--
--'--

Abdou Diallo lors de PSG - Nimes Olympiques (première journée de Ligue 1)
Abdou Diallo lors de PSG - Nimes Olympiques (première journée de Ligue 1) (ARNAUD JOURNOIS / MAXPPP)