Victoire du PSG à Barcelone : "Un match référence pour Pochettino et pour Mbappé", salue le consultant Jérôme Alonzo

Jérôme Alonzo, consultant football de franceinfo, se montre confiant quant à la qualification du PSG pour les quarts de finale après la victoire des Parisiens à Barcelone 4 buts à 1 en match aller des huitièmes de finale de la Ligue des champions.

Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 3 min.
Kylian Mbappe défie le défenseur américain du FC Barcelone Sergino Dest lors du huitième de finale aller de la Ligue des champions de l'UEFA entre le FC Barcelone et le PSG au stade du Camp Nou à Barcelone le 16 février 2021.  (LLUIS GENE / AFP)

La victoire du PSG à Barcelone 4 buts à 1 en match aller des huitièmes de finale de la Ligue des champions est "un match référence pour Pochettino et pour Mbappé", déclare mercredi 17 février le consultant football de franceinfo Jérôme Alonzo. Auteur d'un triplé, Kylian Mbappé "a fait un match énorme avec du coeur, avec l'intelligence, de l'altruisme, un très grand champion", salue Jérôme Alonzo, qui se montre confiant quant à la qualification du PSG pour les quarts de finales : "Je pense que les supporters parisiens peuvent passer trois semaines tranquilles."

franceinfo : Pour vous, c'était la soirée parfaite ce mardi ?

Jérôme Alonzo : Oui. Pas de blessure, un bon match, un match référence pour Pochettino, pour Mbappé, pour beaucoup de joueurs. Que rajouter sur ce match-là ? On peut peut-être pointer du doigt la faiblesse des Barcelonais, si vraiment on veut faire la fine bouche, vraiment ce Barça-là a fait peine à voir parfois. Mais les Parisiens, ce n'est pas leur problème. Et eux, ils ont fait exploser en vol le FC Barcelone et ils ont été très, très bons, de la première à la dernière minute.

On entendait parfois que Mbappé était un peu en retrait en Ligue des champions, est-ce qu'il a franchi un palier ?

Oui, en retrait parfois dans les grands rendez-vous, et en l'absence de Neymar hier le chef ça devait d'être lui. On se posait la question : endossera-t-il le costume du patron, du leader qui donne l'exemple ? Et bien oui, il a été parfait. Et il n'y a pas que les buts, il y a tout ce qu'il a fait autour. Il a fait un match énorme, un match fantastique avec du coeur, avec l'intelligence, de l'altruisme, il y avait tout. Hier, il était un très, très grand champion.

Peut-on oser demander si finalement cette équipe ne serait pas meilleure sans Neymar ?

Comment peut-on dire que le PSG peut se passer de Neymar ? Là où je vous suis à 100%, c'est que j'ai fait une petite recherche dans les trois meilleurs matchs de Champions League du PSG depuis quatre ans, à savoir Manchester United là-bas, le Réal 3-0 il y a 2 ans et hier soir, et bien dans ces trois matchs, il n'y a pas Neymar, donc on pose la question : est-ce que cette valeur ajoutée pourrait faire de Paris une machine de guerre quasi imprenable ? Moi, ma réponse est oui. Maintenant, toute la science de Pochettino va être d'amener Neymar à se mettre au service du collectif et non pas le collectif au service de Neymar, ce qui est trop souvent le cas. Donc, évidemment, ce PSG qu'on a vu hier, si on additionne le génie de Neymar, imaginez le champ des possibles fantastique pour le PSG.

Si on regarde sur les 50 dernières années, aucune équipe battue sur son terrain 4-1 à l'aller n'a réussi à se qualifier. C'est le genre de chiffres qu'il falloir que les Parisiens oublient tout de suite pour se concentrer sur le match retour ?

Ne me lancez pas sur la "remontada" d'il y a trois ans. On peut être un petit peu plus tranquille pour plusieurs raisons. D'abord, il y a trois ans, c'était à Barcelone, dans un Camp Nou plein à craquer avec 100 000 mille personnes, avec une équipe complètement différente à Paris et à Barcelone. À Paris en plus, cette année, on a un très bon gardien, ça change beaucoup de choses, en plus Neymar était à Barcelone il y a trois ans, donc je pense que Paris est vacciné enfin. Il y a quand même trois buts d'écart, ce n'est pas pareil à domicile. Je pense que les supporters Parisiens peuvent pour une fois passer trois semaines tranquilles.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.