PSG - OM : "Le racisme dans le foot n'existe pas ou peu", assure le président de la Fédération française de football après l’altercation entre Gonzalez et Neymar

Le Brésilien a accusé l'Espagnol de lui avoir adressé des propos racistes pendant la rencontre entre le PSG et l'OM dimanche soir.

Noël Le Graët, le président de la FFF, le 26 juin 2020 à Paris.
Noël Le Graët, le président de la FFF, le 26 juin 2020 à Paris. (FRANCK FIFE / AFP)

Le président de la Fédération française de football Noël Le Graët a affirmé que le racisme "dans le sport et le foot en particulier n'existe pas ou peu" mardi 15 septembre dans une interview à BFM Business. "Sur un match, il peut y avoir des écarts, mais dans l'ensemble, on a moins de 1% de difficultés. Il y en a eu mais vous savez, quand un black marque un but, tout le stade est debout. Le phénomène raciste dans le sport et dans le foot en particulier, n'existe pas, ou peu", a estimé le président de la FFF, qui s'exprimait deux jours après le match PSG-OM et l'incident entre Neymar et Alvaro Gonzalez.

Le Brésilien a accusé l'Espagnol de lui avoir adressé des propos racistes pendant la rencontre gagnée par l'OM (1-0). Interrogé sur cette affaire, Noël Le Graët a répondu qu'il "ne savait pas" ce qu'avait dit Neymar. "Je n'ai pas écouté", a-t-il déclaré.

Commission de discpline mercredi

Le dirigeant du foot français a regretté le comportement des joueurs des deux équipes qui "n'a pas été exemplaire, surtout à la fin". "C'est dommage car c'est le match attendu par toute la France. Ils n'ont pas su garder leur calme ni donner le spectacle qu'attendaient ceux qui avaient la chance de voir les images", a-t-il dit.

Les divers incidents, impliquant Neymar et quatre autres joueurs du Paris SG et de l'Olympique de Marseille exclus lors du sulfureux classique de Ligue 1 remporté dimanche par l'OM (1-0), seront examinés mercredi en commission de discipline de la Ligue de football profesionnel.