Ligue des champions : revivez la victoire du PSG face à Liverpool (2-1)

Dominateurs dans ce match décisif, les Parisiens ont affiché un visage sérieux face à des Anglais discrets.

France Bleu
Ce qu'il faut savoir

Gros soulagement dans le vestiaire parisien. Le PSG, qui courait le risque d'être éliminé en cas de défaite, s'est imposé au Parc des Princes contre Liverpool (2-1), mercredi 28 novembre. Un succès construit en première période, avec l'ouverture du score de Juan Bernat puis un but de Neymar, avant une réduction du score anglaise juste avant la mi-temps. "C'est une journée particulière", a savouré le capitaine parisien, Thiago Silva, à l'issue du match, sur RMC Sport. Revivez ce match dans ce direct.

La porte s'éloigne pour Paris. 3e du groupe avec 5 points, derrière Naples et Liverpool qui en comptaient un de plus, le PSG pouvait être éliminé s'il perdait face aux Anglais et si les Italiens battaient l'Etoile Rouge de Belgrade (ce qu'ils ont fait, 3-1).

Deux convalescents à 400 millions d'euros. Le suspense aura duré jusqu'en début de semaine. Touchés avec leur sélection, ménagés le week-end dernier contre Toulouse, Neymar et Kylian Mbappé ont bien été alignés d'entrée par le coach allemand Thomas Tuchel, qui avait besoin de ses deux stars pour déstabiliser une défense des Reds assez hermétique.

Le finaliste de l'année dernière veut faire encore mieux. Certes, le trio offensif Salah-Firmino-Mané se ressent encore des efforts consentis à la Coupe du monde, certes, le Liverpool de Jürgen Klopp n'est plus aussi supersonique que la saison passée. N'empêche, cette équipe tient la dragée haute à Manchester City en tête du championnat d'Angleterre et s'annonçait difficile à bouger.

Retrouvez ici l'intégralité de notre live #FOOT

23h10 : Ce serait vraiment dommage que le PSG gâche tout en se faisant surprendre pour l'Etoile rouge de Belgrade le 11 décembre prochain.

23h26 : Tacle à gorge de la championne du monde de patinage artistique Elizaveta Tuktamysheva, qui vient de tweeter : "je suis tombée moins souvent sur la glace lors de toute ma carrière que Neymar en 90 minutes."

23h01 : Les joueurs parisiens fêtent cette victoire... comme s'ils avaient gagné la Ligue des champions. Certes, c'est le premier gros à tomber au Parc depuis le Bayern Munich il y a plus d'un an, mais n'empêche...

22h59 : @anonyme Je vous invite à (re)lire le portrait du garçon que j'avais écrit il y a deux ans. Il ne faut pas surestimer l'influence de sa maman... mais elle est quand même bien réelle, notamment lors des négociations contractuelles.

22h58 : . C'est la mère de Rabiot qui le dirige comme une marionnette ! J'en sais rien, moi, je l'ai lu ! Et vous les pros ?

23h51 : @jadorefranceinfo Voilà le classement du groupe :

1- Naples 9 points
2- Paris 8 points
3- Liverpool 6 points
4- Etoile rouge 4 points

Pour être sûr de se qualifier, Paris devra au moins gratter un point à Belgrade dans deux semaines. Cela lui permettrait d'être au pire 2e (le PSG a l'avantage à la différence de buts particulière face aux Reds). Mieux : une victoire en Serbie et un succès de Liverpool contre Naples donnerait la première place aux Parisiens.

23h49 : enfin la victoire ! Que doit faire le PSG contre Belgrade pour se qualifier?

22h55 : C'est terminé au Parc des Princes, et cette victoire du PSG contre Liverpool (2-1) permet au club de la capitale de prendre une sérieuse option pour les huitièmes. Il faudra ne pas perdre à Belgrade dans quinze jours !


22h50 : @parisien Il a refusé de prolonger son contrat, il boude et menace de partir cet été. C'est la énième crise, et ça a fini par lasser son public.

22h50 : Pourquoi Rabiot a-t-il été sifflé?

22h50 : Cinq interminables minutes de temps additionnel.

22h47 : Les deux Brésiliens de la défense du PSG, Marquinhos et Thiago Silva, viennent de se jeter poitrine contre poitrine pour fêter... une sortie de but concédée par Mohamed Salah. La défense du PSG a fait un gros match ce soir. , 88e.

22h44 : Tiens, Adrien Rabiot entre à la place de Kylian Mbappé pour fermer la boutique et tenir le résultat. Il est accueilli par une bordée de sifflets de la part du public parisien.

22h43 : 10 grosses minutes à jouer en comptant les arrêts de jeu, et les Parisiens sont arc-boutés sur leur but. Daniel Alves prête main-forte à Tilo Kehrer pour contenir le remuant Sadio Mané, l'attaquant le plus dangereux côté Reds.

22h36 : Attention, le feu follet Xherdan Shaqiri vient de rentrer à la place de James Milner. Clairement, Jürgen Klopp joue son va-tout pour ramener un résultat positif du Parc des Princes.

22h30 : @pascal Il n'est pas là, chanterait presque Vianney. L'attaquant égyptien des Reds court clairement derrière sa meilleure forme, et ne s'est mis en valeur que sur des frappes contrées aux 16 mètres. Curieusement, c'est Roberto Firmino qui sort à l'instant, remplacé par Daniel Sturridge.

22h29 : Salah est il encore Salah ?

22h29 : Quel coup de casque de Marquinhos qui reprend avec autorité un corner de Neymar ! Le gardien des Reds Alisson repousse comme il peut se ballon qui filait vers ses filets., 70e.

22h25 : A noter la prestation très solide de Thiago Silva dans la défense parisienne. Souvent critiqué pour craquer sous la pression, le capitaine parisien répond présent ce soir.

22h24 : Le match devient un peu décousu avec des attaques avortées par des maladresses ou des imprécisions de part et d'autre. Angel di Maria est remplacé par Dani Alves, et surtout Edinson Cavani cède sa place à Eric Choupo-Moting (si, si), signe que Tuchel va chercher à renforcer derrière. Toujours 2-1 pour Paris, 65e.

22h17 : C'est très, très chaud devant le but de Gianluigi Buffon. Pas forcément en terme d'occasions nettes, mais la vivacité des attaquants de Liverpool donne beaucoup de travail à la défense parisienne, qui n'arrive plus à relancer proprement.

22h06 : Notez que Paris est l'équipe qui a concédé le plus de penalties contre elle depuis son retour en Ligue des champions. Le fait de ne pas être assez puissant pour imposer des arbitres complaisants et bénéficier d'un arbitrage maison ?

Ne faites pas les vierges effarouchées, quand la Juventus Turin a été battue par le Borussia Dortmund en finale de la Ligue des champions 1997, les dirigeants italiens avaient déploré leur peu d'influence dans les structures désignant les arbitres.

22h04 : C'est reparti au Parc des Princes, le PSG doit serrer les dents 45 minutes pour conserver ce résultat. 2-1 pour le PSG face aux Reds.


22h02 : Vous aviez tenté la contre-programmation en regardant un match moins coté ? Erreur ! Il n'y a qu'à Naples et à Paris qu'il y a des buts ce soir en Ligue des champions. Même le PSV Eindhoven résiste au Barça.

22h00 : A supposer que le PSG passe le cap de ce premier tour au final, je ne les vois pas aller tellement loin. Ils n’ont pas la maîtrise mentale du très haut niveau de compétition.

21h58 : Liverpool en première période face au PSG, un tir cadré, un but. Le penalty de Milner.

21h51 : Le quotidien britannique The Guardian ne nie pas que les Reds ont été mangés par le PSG, et réclame l'entrée du feu follet Xerdan Shaqiri qui pourrait faire du dégât, notamment face à un Marco Verratti déjà averti.

21h49 : C'est la pause au Parc des Princes, et le PSG a bêtement remis Liverpool dans le match alors que les Parisiens dominaient les Reds de la tête et des épaules (2-1).

21h46 : Rechute du PSG, sur un tacle en retard d'Angel Di Maria (on parle d'un tacle d'attaquant) sur Sadio Mané dans la surface. Penalty transformé par James Milner, qui relance le match ! 2-1 pour Paris dans le temps additionnel.

21h40 : On notera la sobriété du tweet du compte de Liverpool annonçant le deuxième but parisien.

21h38 : "Gimme shelter", chantait Mick Jagger présent dans les tribunes ("donne moi un abri"). Cela pourrait être une idée à méditer pour les défenseurs du PSG qui inquiètent avec leurs relances approximatives...

21h37 : 2-0 pour Paris désormais, après une contre-attaque express lancée par les jambes de feu de Kylian Mbappé, qui centre sur Cavani, dont le tir est stoppé, mais le ballon revient sur Neymar qui n'a plus qu'à pousser le ballon au fond des filets ! 2-0 pour Paris qui prend un peu d'air avant la pause !





21h31 : Situation chaude dans la défense des Reds, quand le gardien Alisson repousse un centre de Mbappé aux six mètres en emportant tout sur son passage, dont Edison Cavani. La stratégie du PSG se précise : tout pour le contre.

21h29 : Pour forcer Liverpool à rester très haut, même sur les six mètres parisiens, les Parisiens relancent systématiquement très court, mais certaines prises de balles hasardeuses de Kimpembe dans sa surface ont provoqué des frissons dans les échines parisiennes. 1-0 toujours, mais Liverpool pousse, 30e.

21h24 : Côté anglais, on commence déjà à râler et à compter le nombre de fois où Neymar s'est retrouvé le nez dans le gazon. Une moyenne d'une fois toutes les cinq minutes pour le moment. , 23e.