"Le plus important, retrouver notre rythme" : au Havre, le PSG fait son retour sur le terrain après quatre mois sans jouer

Ce premier galop d'essai précède un calendrier estival chargé pour les joueurs de la capitale avec la finale de la Coupe de France et celle de le Coupe de la Ligue en juillet, puis le quart de finale de Ligue des champions en août.

Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 2 min.
Kylian Mbappe en action lors du dernier match officiel du PSG le 11 mars 2020 face à Dortmund en 8e de finale de Ligue des Champions. (- / GETTY/UEFA)

Après quatre mois sans jouer, le Paris Saint-Germain affronte dimanche 12 juillet, à 19 heures, Le Havre, en match amical. La dernière rencontre des Parisiens remonte au 11 mars, lorsque le PSG a éliminé Dortmund lors du 8e de finale retour de Ligue des champions dans un Parc des Princes à huis clos. Mais pour l'entraîneur parisien Thomas Tuchel, pas question de mettre en danger ses joueurs dans les deux semaines qui viennent : "Le plus important, honnêtement pour moi, est qu'on reste sans grande blessure, que l'on retrouve notre rythme et on doit être très attentifs."

Le public fait aussi son retour

Après le confinement, puis la reprise de l'entraînement le 22 juin, les Parisiens retrouvent donc le terrain face à une équipe havraise, elle aussi en pleine préparation pour la reprise de la Ligue 2, et dirigée par Paul Le Guen, l'ancien capitaine et entraîneur du PSG. La rencontre aura lieu sur le terrain normand, le Stade Océane, devant 5 000 personnes, spectateurs, joueurs, staff journalistes et organisateurs inclus. Une reprise sans pression avant trois échéances capitales : une finale de Coupe de France le 24 juillet contre Saint-Etienne, de Coupe de la Ligue le 31 contre Lyon et surtout ce quart de finale de Ligue des champions à jouer face à l'Atalanta Bergame le 12 août à Lisbonne.

Pour cette fin de saison, le PSG ne pourra pas compter sur son buteur fétiche Edinson Cavani, ou sur les défenseurs Thomas Meunier et Tanguy Kouassi. Le club n'a pas souhaité les conserver pour la saison prochaine et ils n'ont pas accepté de jouer les prolongations pour finir les compétitions en cours. Au contraire du capitaine Thiago Silva, qui restera jusqu'à la fin de la Ligue des champions. Mais pas question de se lancer dans un recrutement précipité. "On doit être créatifs, affirme Thomas Tuchel. Si on perd des joueurs clés, un grand joueur comme Edinson Cavani, un joueur super fiable comme Thomas Meunier, un grand talent comme Tanguy Kouassi, on doit trouver des autres joueurs avec le même niveau, la même qualité ou les mêmes personnalités."

Si on achète un joueur maintenant, il ne pourra pas jouer les finales nationales, ni la Ligue des champions. Le plus important c'est d'avoir toute mon énergie pour des joueurs qui sont là et ne pas perdre notre tête avec le mercato

Thomas Tuchel, entraîneur du PSG

à franceinfo

Deux autres matches amicaux sont déjà programmés pour le PSG, cette fois au Parc des Princes, les 17 et 21 juillet, contre les Belges de Waasland-Beveren et les Écossais du Celtic Glasgow. Ensuite, le PSG peut espérer gagner trois titres en un peu plus de quatre semaines, dont la Ligue des champions, qui se refuse toujours au club de la capitale. Le sentier de la gloire débute peut être dimanche soir au Havre.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.