Ligue des champions : "Le PSG est un nouveau riche, un club ça se construit dans le temps"

L'économiste du sport Jérémie Bastien affirme mercredi sur franceinfo que cet échec du PSG en Ligue des champions ne marque pour autant pas un "désengagement des actionnaires actuels".

Le président du PSG Nasser Al-Khelaifi au Parc des Princes le 6 mars 2018.
Le président du PSG Nasser Al-Khelaifi au Parc des Princes le 6 mars 2018. (FRANCK FIFE / AFP)

La défaite du PSG, éliminé mardi 6 mars de la Ligue des champions par le Real Madrid pose question pour la suite du projet des investisseurs qatari dans le club de foot parisien, estime mercredi sur franceinfo Jérémie Bastien, docteur en sciences économiques, spécialisé en économie du sport. Le PSG, via le fonds souverain Qatar Investment Authority, a engagé près de 400 millions d'euros cet été dans le mercato

franceinfo : Cette défaite du PSG peut-elle remettre en cause l'engagement du Qatar à Paris?

Jérémie Bastien : L'élimination du PSG mardi marque un coup d'arrêt au projet qatari, ça c'est clair. Mais je ne pense pas que cela implique un désengagement des actionnaires actuels, c'est à dire une éventuelle revente du club. Et on peut d'ailleurs s'inspirer des cas de Chelsea ou de Manchester City qui sont des clubs qui, après l'arrivée de nouveaux investisseurs au capital du club, ont mis du temps à s'installer durablement dans la Ligue des Champions.

On entend beaucoup dire que les millions investis n'ont servi à rien. Est-ce le cas ?

On est bien face à l'enseignement de la rencontre d'hier. Le Real Madrid est un club historique en Europe et le PSG est un club émergent, un nouveau riche. Et même si le budget d'un club conditionne les performances sportives, un club ça se construit dans le temps. Le PSG va mettre du temps à pouvoir s'installer durablement dans les meilleures places de la Ligue des champions.

Pensez-vous qu'une révolution de palais est envisageable ?

Je ne pense pas. Les Qataris vont pérenniser leur investissement au PSG puisque la présence de Neymar va de toute façon contribuer à la popularité du club. On dit que cette élimination du PSG pourrait générer une fuite des sponsors et autres partenaires. Je ne pense pas. Tout simplement la présence de Neymar va compenser ces éventuelles fuites que pourraient générer les sponsors et les partenaires. Et il ne faut pas oublier non plus que les contrats de sponsoring et de partenariats sont des contrats pluriannuels, donc les sponsors et les partenaires ne pourront pas quitter le PSG de manière unilatérale et comme ils le souhaitent.