Cet article date de plus de quatre ans.

Ligue 1 : le PSG essuie sa plus lourde défaite depuis cinq ans, toutes compétitions confondues, face à Montpellier (3-0)

Le club donne ainsi l'occasion à Nice, leader qui joue dimanche, de se détacher en cas de succès face à Toulouse.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Le joueur du PSG Angel Di Maria lors du match de Ligue 1 contre Montpellier, à Montpellier, le 3 décembre 2016.  (PASCAL GUYOT / AFP)

Le PSG, invaincu depuis le 23 septembre, a chuté très lourdement, à la surprise générale, à Montpellier (3-0), samedi 3 décembre pour la 16e journée de L1. Une telle défaite par trois buts d'écart n'était plus arrivée pour le PSG, toutes compétitions confondues, depuis une claque à Marseille (3-0) le 27 novembre 2011.

Le coach espagnol du PSG, Unai Emery, a une nouvelle fois pris tout le monde à contre-pied en délaissant le 4-2-3-1 privilégié ces derniers matches, pour aligner un 4-3-3 sacrifiant Hatem Ben Arfa, laissé sur le banc en début de rencontre. "HBA" n'est entré qu'à la 57e minute.

Sous la menace de Monaco

Surpris par un but de Paul Lasne avant la pause (42) et un - superbe - d'Ellyes Skhiri juste après (48), le PSG a bu la tasse sur un contre de Ryad Boudebouz (80).

 Si Montpellier n'avait plus battu le PSG à domicile en L1 depuis 12 ans (1-0), Paris a subi sa troisième défaite de la saison et reste derrière Nice, qui reçoit Toulouse dimanche. Plus grave pour les Parisiens, deuxièmes à un point derrière Nice, ils sont désormais sous la menace de Monaco, 3e à deux points derrière, qui reçoit Bastia en soirée samedi. 

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers PSG

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.