Liberia : l'ancien footballeur George Weah largement élu président, selon des résultats quasi définitifs

L'ancien attaquant du PSG, sénateur depuis 2014, succédera ainsi à Ellen Johnson Sirleaf, prix Nobel de la paix et présidente du Liberia depuis 2006. 

L\'ancienne star du football et sénateur George Weah vote lors du second tour de l\'élection présidentielle à Monrovia (Liberia), le 26 décembre 2017. 
L'ancienne star du football et sénateur George Weah vote lors du second tour de l'élection présidentielle à Monrovia (Liberia), le 26 décembre 2017.  (SEYLLOU / AFP)
avatar
franceinfo avec AFPFrance Télévisions

Mis à jour le
publié le

À 51 ans, l'ancienne star du football et sénateur George Weah a été élu président du Liberia, après une large victoire au second tour de l'élection présidentielle, a annoncé la Commission électorale nationale (NEC) jeudi 28 décembre, après le dépouillement de 98,1% des suffrages.

George Weah a obtenu 61,5% des voix lors du second tour du scrutin, qui s'est tenu mardi 26 décembre, contre 38,5% pour le vice-président sortant Joseph Boakai. Sénateur depuis 2014, il était considéré comme favori, après être sorti vainqueur du premier tour avec plus de 38% des voix, le 10 octobre dernier. Le second tour avait été reporté de sept semaines en raison de contestations des résultats du premier tour par plusieurs candidats.

Attaquant star de Monaco, du PSG et du Milan AC dans les années 1990, George Weah succédera à Ellen Johnson Sirleaf le 22 janvier, marquant ainsi la première transition démocratique depuis plus de 70 ans dans ce pays anglophone d'Afrique de l'Ouest. Le Liberia n'a pas connu d'alternance démocratique depuis 1944. Près de trois décennies après le début d'une guerre civile particulièrement atroce - 250 000 morts entre 1989 et 2003 - le pays s'apprête à vivre une transition du pouvoir en douceur.