"L’engouement a pris dans tout le village" : les supporters de Linas-Montlhéry s’enthousiasment pour le 32e de finale de Coupe de France contre le PSG

Les clubs de Ligue 1 sont entrés en lice en Coupe de France, lors de 32es de finale.  Et c'est Linas-Montlhéry, club de l'Essonne évoluant en Régional 1 (6e division), qui a hérité du PSG, grand favori de la compétition, qu'il affrontera dimanche soir. 

Les places pour Linas-Montlhéry - PSG se sont arrachés en une matinée dimanche 22 décembre. 
Les places pour Linas-Montlhéry - PSG se sont arrachés en une matinée dimanche 22 décembre.  (ALEXANDRE FREMONT / RADIO FRANCE)

Ils vont vivre un véritable rêve. Ce dimanche 5 janvier, les joueurs de l'équipe de Linas-Montlhéry jouent contre le Paris Saint-Germain, le leader de la Ligue 1, en 32e de finale de la Coupe de France. C'est une première dans l'histoire de ce club de Régionale 1, la sixième division en France.

À Linas, commune de 7 000 habitants, c'est au bar que l'on retrouve quelques supporters qui sont tous derrière leur équipe. "C’est une superbe équipe, il y a une superbe ambiance, s’enthousiasme l’un d’eux. L’engouement à pris dans tout le village, c’est magnifique !" 

C’est génial ce qui arrive aux joueurs et au clubsupporter de Linas-Monthléryà franceinfo

Et c'est vrai que la ferveur dépasse les frontières du bar. "C’est bien stylé, tout le monde est à fond, explique Fed, un habitant de Linas. Il y a des affiches partout dans la ville. Tout le monde a acheté des places, elles sont parties tellement vite, c’est top."

Un match à guichets fermés

Le stade de Bondoufle, à quelques kilomètres de Linas, sera plein dimanche soir. Les 15 000 places se sont vendues en très peu de temps. Et les joueurs de Linas-Montlhéry sont prêts, comme Marc-Eddy Clement qui est aussi étudiant en master. "Pas de pression du tout. Le moment qu’on va vivre, on ne le voit pas encore, explique le milieu de terrain pendant un entraînement. On sait que ça parle de nous, on le voit dans les médias." Avec l'envie d'y être pour Elhadji Tchabo, défenseur, et lui aussi étudiant : "Je suis excité, je suis pressé de jouer ce match. C’est un peu le match de notre vie. Franchement c’est incroyable et c’est une première pour nous tous dans l’équipe."

D’habitude, on joue dans un stade sans tribune, il y a 50 spectateurs. Là c'est 15 000 personnes ! Et en plus ça passe à la télé.El Hadji, défenseur de Linas-Montlhéryà franceinfo

Du monde dans les tribunes, est-ce vraiment positif ? "Ça peut nous aider à nous surpasser, comme ça peut avoir un effet contraire, ça va peut-être rendre les joueurs un peu fébriles", concède l'entraineur de Linas-Montlhéry Stéphane Cabrelli qui craint "les jambes un peu tremblantes"  de ses joueurs qui empêchent d'être dans "les meilleures conditions pour faire ce match".

Fébriles ou pas, les joueurs de Linas-Montlhéry vont vivre un moment inoubliable dimanche soir face au Paris Saint-Germain. Un club supporté par 80% du vestiaire de ce club de l’Essonne.

Les supporters de Linas-Montlhéry s'impatientent avant le 32e de finale de Coupe de France - Un reportage de Clément Conte
--'--
--'--