Cet article date de plus de deux ans.

"Je ne fais jamais de prière pour le foot" : un prêtre orthodoxe de Paris emmène ses paroissiens voir PSG-Étoile rouge de Belgrade

Alors que l'Étoile rouge n'aura pas de supporters venus de Serbie dans les tribunes du Parc des Princes, quelques membres de la communauté serbe de Paris comptent venir encourager leur équipe en Ligue des champions. 

Article rédigé par
Édité par Thomas Pontillon - Cécilia Arbona
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 2 min.
L'église orthodoxe de la rue de Simplon dans le XVIIIe arrondissement de Paris.  (CECILIA ARBONA / RADIO FRANCE)

La rue du Simplon dans le 18e arrondissement est surnommée la petite Serbie pour ses épiceries, ses cafés et ses restaurants de grillades et de choux farcis, mais surtout pour son église orthodoxe. L'archiprêtre Slaviša Šanjić, barbe noire et lunettes rondes, est passionné de football. Il sera au Parc des Princes mercredi 3 octobre, pour encourager l'Etoile Rouge de Belgrade contre le PSG, en Ligue des champions.

Le dispositif de sécurité autour de ce match a été renforcé pour éviter dérapages et éventuels affrontements entre supporters. Loin de ces tensions, l'archiprêtre Slaviša Šanjić revendique sa passion de foot. Il a d'ailleurs constitué une équipe avec des paroissiens. "On joue à cinq contre cinq, mais nous sommes toujours aux alentours d'une douzaine. Pour nous c'est vraiment le partage." 

"Le problème c'est l'image qu'ont les gens de la Serbie"

850 policiers et gendarmes sont mobilisés pour cette rencontre, alors que l'UEFA, l'instance internationale du football a interdit le déplacement des supporters serbes après les incidents lors d'un match à Salzbourg, le 29 août. Une décision vécue comme une injustice par la communauté serbe de Paris. Milan, 32 ans, fait partie du groupe qui accompagnera le religieux au Parc des Princes. Il déplore l'absence de supporters venus de Belgrade. "Le problème c'est l'image qu'ont les gens de la Serbie. C'est d'abord le trafic d'arme, les braquages ou encore la prostitution..."  L'archiprêtre tempère et estime qu'il y a aussi des supporters violents à Paris, qui lui "font un peu peur" d'ailleurs. 

Nous savons qu'il y a des gens dans la tribune Auteuil qui sont aussi comme les supporters ultras de l'Étoile rouge de Belgrade... C'est le même esprit qu'on ne partage pas

Slaviša Šanjić

à franceinfo

Le père Slaviša Šanjić est supporter du PSG toute l'année, mais mercredi soir il criera "allez l'Étoile rouge !" Même s'il ne se fait pas beaucoup d'illusion sur l'issue du match. "Nos joueurs de Belgrade valent 30 millions d'euros, Neymar et Mbappé valent plus de 400 millions, c'est à dire la totalité des joueurs de Serbie." 

L'archiprêtre attend surtout une "belle atmosphère et un partage". Slaviša Šanjić assure qu'il ira au stade "en civil, sans soutane" : "Je ne fais jamais de prière pour le foot, c'est juste un moment de détente et de joie" et il espère que le match se déroulera sans incidents.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.