Football : Luis Enrique "espère un accord" entre le PSG et Kylian Mbappé, à la veille de la reprise

Au moment où le Paris Saint-Germain s'apprête à disputer son premier match de Ligue 1 cette saison contre Lorient, samedi soir, le club de la capitale n'a toujours pas trouvé d'issue avec sa star.
Article rédigé par Elio Bono, franceinfo: sport
France Télévisions - Rédaction Sport
Publié
Temps de lecture : 2 min
Luis Enrique en conférence de presse, le 11 août 2023 à Poissy. (MATTHIEU MIRVILLE / MATTHIEU MIRVILLE)

Le Paris Saint-Germain démarre sa saison contre Lorient, samedi 12 août au Parc des Princes, sans réelle certitude. Les nombreux changements du mercato, la préparation mitigée et l'acclimatation du nouvel entraîneur Luis Enrique, nommé voilà cinq semaines, représentent autant d'interrogations. Au milieu de cet océan de confusion, la situation de Kylian Mbappé rend l'été parisien encore moins lisible.

En fin de contrat dans un an, le capitaine des Bleus est à vendre, le club de la capitale ne souhaitant pas le laisser partir sans récupérer d'indemnité de transfert. Ecarté pour le stage de préparation au Japon et en Corée du Sud fin juillet, Mbappé s'entraîne à part, dans un "loft" où figurent les éléments désignés "indésirables".

Privé de sa tête de gondole offensive, le technicien Luis Enrique ne goûte guère ce flottement. "Par le passé, cette situation s'était résolue positivement entre le club et le joueur, a-t-il pointé vendredi en conférence de presse. J'espère que le club et le joueur trouveront un nouvel accord." Cette mise à l'écart de Kylian Mbappé répond à la nouvelle "philosophie" du PSG selon laquelle "le club est au-dessus des joueurs", a rappelé Enrique, qui partage cette doctrine "à 100%".

Dembélé Parisien "à 99%"

Expéditif sur le sujet, l'entraîneur espagnol n'a pas précisé si son attaquant vedette serait convoqué pour la réception des Merlus, même si la logique voudrait que Mbappé reste en marge du groupe. Qu'en sera-t-il de Neymar et Marco Verratti ? Eux aussi écartés de l'entraînement cette semaine et sommés de ne pas participer à la "journée des médias" mercredi, le Brésilien et l'Italien savent leur situation précaire. 

"Je ne parlerai pas de mes discussions avec Neymar et Verratti, a-t-il expliqué. C'est du domaine privé. Je vous invite à être attentif à mes actes. Ce sont mes décisions qui exprimeront mon avis." Faut-il deviner dans ces paroles évasives un indice quant à leur mise à l'écart contre Lorient ? Le groupe sera communiqué samedi matin, mais une telle décision concernant des joueurs parisiens de longue date – Verratti est présent au club depuis 2012, Neymar depuis 2017 – et jusqu'à cet été quasi intouchables, ressemblerait à un signal fort.

Dans ce point presse, Luis Enrique a également décrit Ousmane Dembélé comme un joueur "à 99%" parisien. "Il reste encore un alinéa au contrat", a-t-il précisé, sans donner plus de détails. Même si son transfert est finalisé d'ici à samedi, l'international français ne pourra pas être enregistré à temps pour défier Lorient.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.