Agression de Kheira Hamraoui : un cinquième homme mis en examen et placé en détention provisoire 

La joueuse du Paris Saint-Germain Kheira Hamraoui avait été agressée en novembre 2021 alors qu’elle rentrait dans les Yvelines avec sa coéquipière Aminata Diallo. Cette dernière est soupçonnée d’être l'instigatrice des violences commises.

Article rédigé par
Radio France
Publié
Temps de lecture : 1 min.
La footballeuse Kheira Hamraoui, le 31 octobre 2021 à Dijon. Photo d'illustration. (NICOLAS GOISQUE / MAXPPP)

Un cinquième homme a été mis en examen concernant l’agression de la footballeuse du Paris Saint-Germain Kheira Hamraoui, a appris franceinfo mercredi 28 septembre auprès d’une source judiciaire. Il a été placé en détention provisoire comme le demandait le parquet.

Placé en garde à vue depuis lundi 26 septembre, l’individu est accusé "de violences aggravées et association de malfaiteurs", tout comme les quatre autres personnes mises en examen dans ce dossier.

Dans cette affaire, Aminata Diallo, ex-joueuse du club parisien, est soupçonnée d’être l'instigatrice des violences commises en novembre 2021 à l'encontre du milieu de terrain de l'équipe de France. Kheira Hamraoui a alors été agressée à coups de barres de fer et frappée aux jambes alors qu’elle rentrait avec sa coéquipière dans les Yvelines.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers PSG

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.