Cet article date de plus d'un an.

Un médecin indépendant pour juger des protocoles commotion en Angleterre

Face à l'impressionnante augmentation des protocoles commotions dans les matches de rugby, la Premiership Rugby a décidé qu'un médecin indépendant serait présent et aurait le dernier mot pour statuer sur le cas des joueurs victimes de commotion à compter de cette saison. Il sera également présent lors des matches de Coupe d'Europe disputés à domicile. La saison passée, 140 cas ont été dénombrés en Angleterre.
Article rédigé par
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 1 min.

"Cette nouvelle initiative poursuit l'évolution de notre stratégie de protection des joueurs", a expliqué Matt Cross, le responsable de recherche et développement de la Premiership Rugby. Pour mettre fin aux suspicions d'examen tendancieux de la part des médecins de club, l'Angleterre a donc décidé d'ajouter un médecin indépendant pour chaque match de championnat, de Coupe et même de Coupe d'Europe à domicile. 

S'il assistera le médecin du club, il aura surtout le dernier mot pour répondre à la question cruciale: un joueur peut-il reprendre le jeu ? Avec 140 commotions dénombrées la saison passée, l'Angleterre fait face, comme tout le rugby, à une augmentation de leur nombre. Et pour éviter que le médecin du club puisse se sentir placé entre l'enclume et le marteau (devoir contraindre un joueur à rester au vestiaire alors que son équipe en a besoin sur le terrain), ce nouvel homme de terrain devra trancher.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Premier League

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.