Cet article date de plus de sept ans.

Sol Campbell victime du racisme?

L'ancien défenseur Sol Campbell estime qu'il aurait été "capitaine de l'Angleterre pendant plus de dix ans" s'il avait "été blanc", dans une biographie dont le Sunday Times publie dimanche des extraits.
Article rédigé par
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 1 min.
Le défenseur Sol Campbell sous le maillot de l'Angleterre en 2007

"Je suis persuadé que si j'avais été blanc, j'aurais été capitaine de l'Angleterre pendant plus de dix ans. C'est aussi simple que ça", déclare l'ancien joueur noir d'Arsenal, âgé de 39 ans. Sélectionné à 73 reprises entre 1996 et 2007, il a également porté à trois reprises en amical le brassard, habituellement attribué à Michael Owen à son époque. "Je pense que la FA aurait préféré que je sois blanc. J'avais la crédibilité et l'expérience pour être capitaine en tant que joueur au coeur de la défense et en tant que capitaine dans mon club", poursuit l'ex-joueur qui a débuté à Tottenham et n'a de cesse, depuis la fin de carrière, de dénoncer le racisme dans le football anglais. "La FA ne voulait pas que j'aie voix au chapitre. Owen a été un fantastique attaquant, mais il n'a jamais été un capitaine. Je trouve cela gênant. J'ai posé la question plusieurs fois et je continue de penser que la réponse est la même. C'est la couleur de ma peau", conclut-il.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.