Cet article date de plus d'un an.

Premier League : Liverpool insubmersible, City s'accroche, Sheffield surprend

Ce samedi a été assez fou en Premier League, pour ne pas changer. Liverpool est passé à deux doigts de la défaite, mais a gagné. Manchester City également. Sheffield continue de surprendre son monde et s'installe à la 5e place du classement. Manchester United a encore perdu.
Article rédigé par
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 2 min.
 (GEOFF CADDICK / AFP)

• Liverpool chahuté

Peut-être plus encore que son football champagne, il faudra un jour se pencher sur l'incroyable capacité des Reds à se sortir de situations compromises. Depuis plus d'un an, ils ont échappé à de nombreux traquenards grâce à une résistance à toute épreuve. Ce samedi, les coéquipiers de Mohammed Salah (invisible pendant 90 minutes) ont dû eux-mêmes se surprendre tant ils semblaient voués à encaisser leur première défaite. A la 86e minute, ils étaient encore menés 1-0 par une solide équipe d'Aston Villa. Puis, Andrew Robertson et Sadio Mané, à la 96e minte, ont tout renversé et offert aux Reds leur 10e victoire de la saison en onze match.

• Manchester City bousculé

Habitué à rouler sur ses adversaires, le Manchester City de Pep Guardiola s'est calmé cette semaine. A tel point qu'ils ont été menés 1-0 jusqu'à la 70e minute du jeu par Southampton (qui restait pourtant sur un 9-0 encaissé face Leicester le week-end dernier). Sergio Aguëro a surgi pour venir secouer le cocotier citizen, sur une belle passe de Walker. Et c'est ce dernier qui s'est chargé de faire basculer le match à quater minutes de la fin. La victoire est là, mais il y a un chiffre qui fait mal pour City : ils n'ont concrétisé que deux de leurs 26 tirs. 

• Un petit poucet qui se dessine

Chaque saison a son petit poucet qui brille, sa belle histoire. Et si Sheffield était l'heureux élu cette année en Angleterre ? Ce samedi, ils ont nettement dominé Burnley (3-0). Ils restent sur une victoire contre Arsenal le 21 octobre dernier, un match nul (2-2) contre Chelsea, et n'ont plus perdu depuis cinq matches. Jusqu'où iront-ils ? 

• Des Mancuniens endormis

Le début de saison Manchester United (10e) devient très inquiétant. Face à un Bournemouth qui patine (quatre matches consécutifs sans but inscrit), les Mancuniens se sont enfoncés dans la crise. Lents,  passifs, amorphes, les joueurs de Solksjaer n'ont rien montré ; leur défaite (1-0) est tout à fait logique.  Pourtant, ils restaient sur trois victoires à l'extérieur à Norwich (3-1) en championnat, chez le Partizan Belgrade (1-0) en Europa League et à Chelsea en Coupe de la Ligue en milieu de semaine (2-1)."On doit gagner des matches comme celui-là", a pesté l'entraîneur Ole Gunnar Solskjaer, pointant du doigt "un manque de qualité par instants" et admettant que "c'est une régression pour nous aujourd'hui".
 

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Premier League

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.