Cet article date de plus d'un an.

Premier League : Les clubs autorisés à organiser des sessions d'entraînement par "petits groupes" dès ce mardi

Privés de compétitions depuis la mi-mars et l'épidémie de Covid-19, les joueurs du championnat anglais de football vont pouvoir faire leur retour à l'entraînement par "petits groupes" dès ce mardi. L'ensemble des clubs de Premier League se sont en effet mis d'accord ce lundi lors d'une réunion afin d'activer la première étape du protocole de retour à l'entraînement. Cette décision semble être le premier pas vers un retour de la Premier League, que le gouvernement souhaiterait voir reprendre mi-juin.
Article rédigé par
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 2 min.
 (PETER POWELL / EPA)

Pour la première fois depuis deux mois et la suspension des compétitions en raison de l'épidémie du nouveau coronavirus, les acteurs du monde du football anglais y voient plus clair. Une première étape vient enfin d'être franchie dans le Project Restart qui vise à terminer la saison 2019-2020 de Premier League, et a été validée par l'ensemble des clubs de l'élite du football anglais. Dès ce mardi après-midi, les joueurs pourront participer à des "entraînements par petits groupes [...], la première étape pour une reprise, quand la situation sanitaire le permettra", a écrit la Premier League dans un communiqué publié ce lundi après-midi.

C'est lors d'une réunion qui s'est tenue ce jour que l'ensemble des actionnaires du championnat anglais se sont mis d'accord pour passer ce premier cap, qui doit permettre "aux équipes de s'entraîner en maintenant la distanciation sociale. Les contacts ne sont pas encore autorisés", est-il précisé dans le communiqué. Pour prendre cette décision, "les joueurs, les entraîneurs, les docteurs des clubs, des experts indépendants et le gouvernement" ont été consultés, indique la Premier League.

Une reprise dès la mi-juin ?

Il s'agit donc là de la première étape du Project Restart, un protocole très strict imposé aux dirigeants du football anglais pour voir la Premier League reprendre. Depuis plusieurs semaines, des discussions ont lieu entre les vingt clubs du championnat pour décider ou non d'une reprise, considérée par certains comme trop prématurée. Steve Bruce, l'entraîneur de Newcastle, a par exemple indiqué ce week-end qu'il craignait une avalanche de blessures dès le retour à la compétition. "Ils vont tomber comme des châteaux de carte", a-t-il affirmé dans le Sunday Telegraph.

Mais après de longues tractations, l'ensemble des clubs de Premier League ont accepté de franchir cette première étape. "Des protocoles médicaux très stricts du plus haut niveau permettront de s'assurer un retour à l'entraînement dans l'environnement le plus sûr possible", écrit la Premier League dans son communiqué avant de préciser que "la consultation auprès des joueurs, des entraîneurs, des clubs, de la PFA et la LMA va continuer, alors que des protocoles pour des entraînements avec contacts sont actuellement en cours de développement". Avec cette annonce, la Premier League voit donc ses chances de reprise augmenter. Dans le même temps, le secrétaire d'État chargé des Sports, Oliver Dowden, a précisé que le gouvernement s'attendait à ce que le championnat reprenne à la mi-juin. Pour la première fois depuis plusieurs semaines, et alors que des divisions existaient jusque-là, les astres semblent s'aligner pour les acteurs de la Premier League.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Premier League

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.