Cet article date de plus d'un an.

Premier League : des centaines de supporters de Liverpool fêtent le titre à Anfield

Lorsque la passion l'emporte, les consignes sanitaires sont les grandes perdantes. Malgré les nombreuses recommandations des autorités et les conseils de Jürgen Klopp, les supporters de Liverpool se sont réunis autour d'Anfield pour fêter le premier titre des Reds depuis 1990. Des centaines de fans ont sorti maillots, écharpes et drapeaux pour célébrer le sacre de Liverpool, acquis à la suite de la défaite de Manchester City à Chelsea jeudi soir (1-2).
Article rédigé par
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 2 min.

Des centaines de supporters de Liverpool ont bravé les recommandations des autorités et de l'entraîneur du club Jürgen Klopp, jeudi, pour aller fêter le premier titre de champion d'Angleterre du club depuis 30 ans devant le stade d'Anfield Road. Le titre s'est décidé à Londres, avec la victoire de Chelsea (2-1) sur Manchester City qui a placé les Reds hors de portée de ces derniers, doubles champions en titre.

Écharpes et drapeaux de sortie

Mais dès le coup de sifflet final des centaines de supporters rouges ont oublié toute prudence, malgré l'appel de l'entraîneur Jürgen Klopp qui leur avait enjoint de se montrer prudents. "J'espère que vous resterez chez vous, ou sortirez devant votre maison si vous voulez, mais pas plus", avait-il recommandé au micro de la chaîne de télévision Sky Sports, après avoir dédié le titre aux fans.

Fumigènes, feux d'artifices, drapeaux, écharpes, toute la panoplie rouge écarlate du supporter du LFC était là alors que les gens s'étreignaient et s'embrassaient avec allégresse dans la rue. De nombreux toasts étaient portés aux 30 années de malheur, constellées de désillusions, depuis 1990 et la dernière fois où Liverpool a régné sur le football anglais. Les voitures défilaient aussi sur les rues autour du stade, klaxons enfoncés.

Les joueurs ont fêté le titre entre eux

"C'est incroyable, surtout pour eux. Ça fait 30 ans qu'on attend ça", a commenté à l'AFP Marilyn Nesbitt, en désignant son mari et ses deux fils de six ans et six mois, dont l'aîné agitait une figurine en carton de l'ailier Sadio Mané. La famille, qui habite tout près du stade, était au Stanley Park pendant le match, un très grand espace vert qui sépare les stades de Liverpool et de son rival local, Everton. Sur les réseaux sociaux, des vidéos avaient montré les joueurs rassemblés pour regarder ensemble le match dans un lieu tenu secret.

Les joueurs ont même interrompu le défenseur Virgil van Dijk alors qu'il répondait en direct aux questions de la chaîne BT Sports, se massant autour de lui pour chanter "Champions ! Champions !" et danser, avec des maillots floqués 19/20, comme la saison du titre. Dans le centre de Liverpool, la mairie et le célèbre Saint-George's Hall, bâtiment administratif mais à l'architecture de temple antique, étaient éclairées aux couleurs du club.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Premier League

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.