Cet article date de plus de deux ans.

Pogba ouvre la porte à un départ de Manchester United

Paul Pogba a déclaré qu'il envisageait un départ de Manchester United, estimant qu'il était temps pour lui "de relever un nouveau défi ailleurs". Le milieu de terrain français est régulièrement annoncé depuis plusieurs jours vers le Real Madrid ou la Juventus Turin.
Article rédigé par
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 1 min.

On dit qu'un battement d'aile de papillon au Japon peut déclencher un typhon à l'autre bout du monde.  C’est un peu ce qui pourrait se passer dans le monde du foot avec cette petite déclaration sibylline de Paul Pogba. "Je suis à Manchester depuis trois ans et tout va bien, avec des bons et des mauvais moments, comme tout le monde. Comme partout", a-t-il confié lors d'un événement promotionnel à Tokyo.  Et d'ajouter, dans des propos rapportés par le Guardian :  "après cette saison et tout ce qu'il s'est passé, et c'était ma meilleure saison, je pense que ce pourrait être le bon moment pour moi de relever un nouveau défi ailleurs. Je pense à ça: un nouveau défi ailleurs". 

Un semi échec sportif

C’est ce qui s'appelle un appel en profondeur. Paul Pogba, que l'on dit courtisé par le Real, où Zinedine Zidane n'a jamais caché son admiration pour "La Pioche" et par la Juventus, son ancien club où il s'est révélé entre 2012 et 2016, pourrait donc quitter la Premier League. Si tel était le cas, il y laisserait certainement un goût d'inachevé, tant son retour chez les Red Devils, moyennant un transfert alors record de 120 millions d'euros à l'époque, aura été perçu comme un relatif échec sportif. 

Sévèrement critiqué par Mourinho, puis par  Solskjaer, ses deux entraîneurs à M.U, Pogba a inscrit 16 buts cette saison, la moitié sur penalty. Si tout le monde s'accorde à reconnaître le talent du champion du monde tricolore, il lui est fréquemment reproché son manque d'implication en match comme à l'entraînement. 

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Premier League

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.