Cet article date de plus de sept ans.

Moyes refuse de jeter l'éponge

"On ne jettera pas l'éponge tant qu'il y aura une chance", a assuré l'entraîneur de Manchester United David Moyes, après la défaite à Chelsea qui repousse le champion en titre à 14 points du leader Arsenal à l'issue la 22e journée du Championnat. Alors que les critiques s'abattent sur lui, Moyes se veut pragmatique et constructif, pour croire au redressement de son équipe.
Article rédigé par
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 1 min.

"Mon boulot, c'est d'essayer et d'y arriver, de gagner le titre. La seule réponse intelligente consiste à dire: gagnons le prochain  match. Avant aujourd'hui, on n'avait perdu qu'un match sur les six derniers en  Championnat, ce n'était pas si mal", se défend Moyes.

A 16 matches de la fin, les Red Devils occupent la 7e place du classement avec 37 points, très loin d'Arsenal, 1er avec 51 unités. Dimanche, un triplé de Samuel Eto'o les a plombés contre Chelsea, 3e avec  49 points, alors qu'ils espéraient amorcer leur remontée vers le haut du classement et en finir avec un début de saison décevant. "Aujourd'hui, il n'y avait pas un si grand fossé que ça entre les deux équipes. Ce qui a fait la différence, ce sont les coups de pieds arrêtés. On ne méritait pas d'être menés 2-0 à la pause. On a montré de bonnes choses, on a un peu manqué de chance", a encore minimisé le technicien mancunien. 

Ce qui est sûr c'est que pour Manchester United désormais, même si Moyes se veut confiant, en imaginant qu'une équipe de tête peut connaître aussi un passage à vide et s'écrouler, l'objectif ne sera sans doute que la quatrième place. L'entraîneur sait qu'il n'a plus beaucoup de droit à l'erreur car déjà dans l'environnement du club comme parmi les supporteurs beaucoup supputent sur son possible départ. A lui désormais de convaincre par les résultats.      
 

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Premier League

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.