Cet article date de plus d'un an.

League Cup : Liverpool et ses jeunes pousses balayés par Aston Villa

Pas de demi-finale pour Liverpool en League Cup. Les Reds ont été corrigés par Aston Villa ce mardi soir (5-0). Il faut dire que le leader du championnat d'Angleterre avait aligné une équipe composée des jeunes inexpérimentés et coachée par l'entraîneur des U23.
Article rédigé par
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 1 min.

C'est ce qu'on appelle un sacrifice. Engagé dans deux matches en deux jours, Liverpool a dû faire un choix. Face à Aston Villa ce mardi soir, en League Cup, les Reds n'ont pas mis tous les moyens pour se qualifier en demi-finale. Au contraire, ni Jürgen Klopp, ni les stars, n'ont fait le déplacement à Villa Park, privilégiant la Coupe du monde des clubs. C'est une équipe de jeunes qui a été corrigée 5-0, la plus jeune de l'histoire du club d'ailleurs (19 ans et 186 jours). Le onze aligné par Neil Critchley, l'habituel coach des U23, pesait 16 matches pro au coup d'envoi, et aucun des joueurs vêtus de blanc n'arborait un numéro de maillot inférieur à 50...

19 ans et 186 jours

Face à une équipe d'Aston Villa elle aussi remaniée - 10 changements ont été opérés par rapport à la défaite contre Sheffield United le week-end dernier (2-0) -, la jeune génération des Reds a encaissé 4 buts en première période. Conor Hourihane (14') a ouvert le score avant que le jeune Morgan Boyes ne marque dans ses propres filets (17'). L'ex-Angevin Jonathan Kodjia a ensuite scellé l'issue de la rencontre grâce à un doublé (37', 45'). L'addition était corsée au moment de rejoindre les vestiaires, d'autant que Liverpool a dominé le premier acte (8 tirs à 3). Orjan Nyland, le gardien d'Aston Villa, a multiplié les arrêts déterminants (9', 10', 26', 54').

En deuxième période, les jeunes pousses n'ont pas rendu les armes mais elles ont finalement encaissé un dernier pion de Wesley dans le temps additionnel. En s'imposant 5-0, Aston Villa décroche son ticket pour les demi-finales, avec en tête la perspective d'un premier titre depuis 1996. Jürgen Klopp a bien évidemment gardé un œil sur ses pépites. Mais pour Liverpool, l'essentiel est ailleurs. Ce mercredi, le vainqueur de la dernière Ligue des champions affronte Monterrey en demi-finales de la Coupe du monde des clubs (18h30).

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Premier League

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.