Cet article date de plus de cinq ans.

Demichelis accusé d'avoir parié sur des matches à 12 reprises

Le défenseur argentin de Manchester City, Martin Demichelis, est accusé par la Fédération anglaise d'avoir parié sur 12 matches en janvier dernier. "Le joueur a commis douze infractions à la règle de la FA entre le 22 janvier et le 28 janvier 2016", a-t-elle indiqué dans un communiqué. Il a jusqu'au 5 avril pour répondre à cette accusation. Il a disputé cette saison 29 rencontres avec les Citizens, futurs adversaires du PSG en Ligue des Champions.
Article rédigé par
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 1 min.
Martin Demichelis (Manchester City) (ANDREW YATES / AFP)

S'il était reconnu coupable de ces paris, Martin Demichelis pourrait être suspendu par la Fédération. Depuis la saison 2014-2015, entraîneurs comme joueurs ont interdiction de parier sur la moindre rencontre dans le monde. Le point de règlement E8 de la Fédération anglaise stipule que les joueurs ne doivent pas parier "soit directement soit indirectement, ou charger, permettre, inciter ou favoriser toute personne à parier sur" tout "résultat, évolution ou direction d'un match ou compétition" auxquels ils participent ou sur lesquels ils ont une quelconque influence". 

Martin Demichelis était titulaire hier lors du match de l'Argentine contre la Bolivie, comptant pour les éliminatoires de la Coupe du monde 2018 en Russie.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Premier League

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.