Accusé de viols, Benjamin Mendy reste en détention provisoire, son procès fixé au 24 janvier

Le défenseur de Manchester City est détenu depuis le 27 août à la prison d’Altcourse, au nord de Liverpool.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Benjamin Mendy est placé en détention provisoire avant une prochaine comparution le 10 septembre. (OLI SCARFF / AFP)

Benjamin Mendy comparaissait, vendredi 10 septembre, devant la Crown Court de Chester en Angleterre. Accusé de quatre viols et d'une agression sexuelle, et détenu à la prison d’Altcourse au nord de Liverpool depuis le 27 août dernier, le défenseur français de Manchester City va rester en détention jusqu'à la date de son procès, prévu le 24 janvier 2022 - même si cette date est susceptible d'être encore modifiée. Le juge, Steven Everett, a estimé que cette audience devrait durer deux semaines et demie.

Le tribunal de Chester, chargé de l'enquête, organisera une autre audience préliminaire le 15 novembre prochain lors de laquelle le champion du monde 2018 présentera sa défense et précisera notamment s'il plaide coupable ou non des faits qui lui sont reprochés. 

Un autre homme inculpé avec Mendy

Selon le correspondant de Radio France en Grande-Bretagne, Richard Place, présent à l'audience qui a duré une trentaine de minutes, le fond de l'affaire n'a absolument pas été évoqué. Benjamin Mendy et un autre homme, Louis Saha Matturie, âgé de 40 ans et inculpé lundi pour quatre viols commis sur trois personnes entre avril et août, n'ont pas pris la parole. Ce dernier sera lui aussi jugé le 24 janvier prochain et reste en détention d'ici là. On ne connaît pas ses liens avec le joueur français.

Vêtu d'un survêtement de couleur crème, le footballeur français a écouté les bras croisés les propos tenus à l'audience, qui lui ont été traduits en français par un interprète. 

Pour rappel, la demande de remise en liberté sous caution formulée par Benjamin Mendy a été refusée. Les faits qui lui sont reprochés auraient eu lieu chez lui, entre octobre 2020 et août 2021. L’une des deux victimes présumées de viol est âgée de 17 ans. Son club de Manchester City, où il évolue depuis 2017, l'avait suspendu quelques minutes avant l'annonce par la police de son renvoi devant la justice.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Premier League

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.