Séquestration de Paul Pogba : un procès requis pour six proches du footballeur, dont son frère Mathias

Paul Pogba avait été séquestré et braqué en 2022 par deux hommes qui lui réclamaient 13 millions d'euros. Mathias Pogba est lui est soupçonné d'avoir fourni une "aide active" pour convaincre son frère de payer les braqueurs. Il n'a pas participé à la séquestration.
Article rédigé par franceinfo
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min
Paul Pogba lors d'un match entre la Juventus de Turin et Empoli FC le 3 septembre 2023 à Empoli. Photo d'illustration. (GIUSEPPE MAFFIA / NURPHOTO / VIA AFP)

Le parquet de Paris a demandé, mercredi 12 juin, un procès devant le tribunal correctionnel pour six personnes proches du footballeur Paul Pogba, dont son frère, a appris franceinfo auprès du parquet, confirmant une information de l'AFP.

Cinq de ses personnes sont soupçonnés d'avoir "organisé" une réunion en banlieue parisienne le 19 mars 2022, durant laquelle le joueur, depuis suspendu quatre ans pour dopage, avait été séquestré et braqué par deux hommes non identifiés qui lui réclamaient 13 millions d'euros. Mathias Pogba, le frère du joueur, est lui est soupçonné d'avoir fourni une "aide active" pour convaincre Paul Pogba de payer les braqueurs. Il n'a pas participé à la séquestration.

Cinq hommes sont poursuivis pour "extorsion", "arrestation, enlèvement, séquestration ou détention arbitraire d’otage pour faciliter un crime ou un délit, suivie de libération avant le 7e jour" et "association de malfaiteurs en vue de la commission d’un délit puni d’au moins cinq ans d’emprisonnement".

Mathias Pogba est poursuivis pour "extorsion" et "association de malfaiteurs en vue de la commission d’un délit puni d’au moins 5 ans d’emprisonnement". Un homme est placé en détention provisoire. Les cinq autres, dont Mathias Pogba, sont placés sous contrôle judiciaire. Les six suspects encourent de cinq à sept ans de prison et de 75 000 à 100 000 euros d'amende.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.