Incidents Nice - Marseille : un an de prison requis contre le supporter niçois auteur d'un coup de pied envers Dimitri Payet

Le 22 août, le match entre l'OGC Nice et l'OM avait dû être interrompu après l'envahissement de terrain par des supporters niçois.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Un supporter de l'OGC Nice tente de frapper Dimitri Payet pendant le match entre Nice et Marseille à l'Allianz Riviera, le 23 août. (VALERY HACHE / AFP)

Un an d'emprisonnement dont six mois avec sursis ont été requis contre le supporter de l'OGC Nice auteur d'un coup de pied vers Dimitri Payet, lors des incidents survenus le 22 août à l'Allianz Riviera de Nice. Selon les enregistrements vidéo diffusés à l'audience, le supporter avait été le premier à envahir la pelouse et s'était dirigé le pied en avant vers Payet. "Je suis descendu pour demander des comptes et des explications. J'ai vu plusieurs joueurs autour de moi et j'ai paniqué", s'est-il justifié au cours de son procès. 

Un comportement "indigne de sa qualité de supporter" insistait la procureure, au cours de l'audience, avant de demander une "interdiction de stade de cinq ans, soit la durée maximale possible""Je regrette amèrement, je me sens honteux, cela fait trois jours que je n'ai pas dormi et je pense que je regretterai toute ma vie d'avoir sali le nom de mes parents, de ma petite famille", avait déclaré le jeune intérimaire de 28 ans, juste après les faits.

Une soirée chaotique

Le 22 août, l'Allianz Riviera de Nice avait été le théâtre d'une bien triste fin de match. Ciblé tout au long de la rencontre par des supporters du Gym, Dimitri Payet avait renvoyé dans la tribune "Populaire sud" un projectile qu'il avait précédemment reçu, provoquant l'envahissemlent de la pelouse par plusieurs dizaines de supporters niçois. Au moment de ces incidents, Nice menait 1-0, mais le match, interrompu après le refus des joueurs de l'OM de reprendre la rencontre dans ces conditions, devra être rejoué sur terrain neutre.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers OM

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.