Incidents lors de Nice-Marseille : cinq supporters niçois finalement jugés en février

Alors qu'ils devaient être jugés lundi, cinq supporters niçois ayant envahi le terrain lors du match de Ligue 1 entre Nice et Marseille comparaîtront finalement en février.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Un stadier poursuit un supporter entré sur le terrain, lors du match Nice-OM, le 22 août 2021. (VALERY HACHE / AFP)

Ils seront fixés sur le sort début 2022. Cinq supporters niçois qui avaient envahi le terrain lors du match de Ligue 1 entre Nice et Marseille fin août et qui devaient comparaître lundi 11 octobre seront finalement jugés en février.

Les cinq supporters, également accusés d'avoir commis des violences lors de ce match, ont vu leur procès ajourné en raison de la surcharge de l'audience, selon le quotidien Nice-Matin. En attendant, les prévenus ont été maintenus sous contrôle judiciaire avec obligation de ne pas fréquenter les enceintes sportives.

Un supporter déjà condamné

La rencontre Nice-OM du 22 août, interrompue après l'envahissement du terrain par des supporters, avait été marquée par de nombreux incidents. Un supporter niçois, auteur d'un coup de pied en direction du meneur de jeu de l'OM, Dimitri Payet, a déjà été jugé le 22 septembre et condamné à un an de prison avec sursis et cinq ans d'interdiction de stade.

Un autre homme, accusé d'avoir fait un salut nazi lors du même match et placé en détention provisoire, sera jugé mercredi 13 octobre pour "apologie de crime contre l'humanité". Au moment de ces graves incidents, Nice menait 1 à 0, avant que la rencontre ne soit complètement arrêtée, les Marseillais refusant de retourner sur le terrain. Le match va être rejoué le 27 octobre sur terrain neutre à Troyes et un point a d'ores et déjà été retiré à l'OGC Nice.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers OM

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.