Foot : le match de Ligue 1 Lyon-Marseille définitivement arrêté après un jet de bouteille sur Dimitri Payet

Le Marseillais a été violemment touché à la tête, dimanche, au Groupama Stadium. 

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 2 min.
Le joueur de Marseille Dimitri Payet a été touché par le jet d'une bouteille d'eau pleine, au Groupama Stadium de Lyon lors du match OL-OM le 21 novembre 2021. (PHILIPPE DESMAZES / AFP)

Le choc OL-OM, en fermeture de la 14e journée de Ligue 1, a été définitivement arrêté après moult atermoiements. Le match a été interrompu dès la 3e minutes après que Dimitri Payet, venu tirer un corner, a été touché à la tête par une bouteille d'eau lancée depuis les tribunes. L'annonce de la reprise plus de 75 minutes après l'incident n'a finalement pas été suivie d'actes, l'OM refusant de revenir sur le terrain en estimant que la sécurité de ses joueurs n'était pas assurée. Rappel chronologique des faits : 

Une ambiance houleuse

Dès le début de cet Olympico, la tension était palpable : de nombreux jets de bouteilles avaient émaillé les premières secondes et le speaker du stade avait dû lancer des premiers appels au calme, à la demande de l'arbitre.

Dimitri Payet touché en pleine tête

Venu tirer un corner pour l'OM, à la la 3e minute, après avoir longtemps patienté pour que la grêle d'objets s'arrête, le milieu marseillais est touché de plein fouet à la tête par une bouteille jetée depuis les tribunes. Payet s'effondre sur le coup. Il est ensuite soigné par le staff phocéen avant que le match ne soit, en toute logique, suspendu. 

Réunion de crise et incertitude

Dirigeants marseillais et lyonnais se réunissent, en concertation avec le corps arbitral, pour savoir si le match doit reprendre. Plus d'une heure après le coup d'envoi du match, aucune décision n'a encore été officialisée. 

L'imbroglio de la reprise du match

Après près de 75 minutes, le speaker du stade reprend le micro et annonce la reprise du match, précisant qu'au moindre incident, la partie sera définitivement inerrompue. Les joueurs de l'OL reviennent alors sur la pelouse spour l'échauffement mais les Marseillais ne semblent pas accepter la décision, comme ils l'avaient déjà fait à Nice. 

Deux heures d'attente pour un arrêt définitif

C'est près de deux heures après l'incident, et dans un stade à moitié vidé par les spectateurs, que le speaker a annoncé que le match était définitivement arrêté.

Des précédents inquiétants

Cet incident est déjà le 8e de la saison de ce genre en Ligue 1. Dimitri Payet, déjà lui, avait été victime d'un jet de bouteille à Nice en tout début de saison, au mois d'août. Le match avait alors été interrompu à un quart d'heure du terme, avant d'être rejoué à huis clos et sur terrain neutre, à Troyes le 27 octobre (1-1). Le club azuréen avait été sanctionné d'un retrait de deux points au classement dont un avec sursis.


Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers OM

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.