Cet article date de plus d'un an.

Ligue 1 : l'Olympique lyonnais nomme Laurent Blanc sur son banc en remplacement de Peter Bosz

Après cinq matchs sans victoire, dont quatre défaites, l'OL a mis à pied à titre conservatoire son entraîneur néerlandais Peter Bosz, dimanche.

France Télévisions - Rédaction Sport
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 2 min
L'entraîneur Laurent Blanc, qui a officié dans le club d'Al-Rayyan, ici le 22 octobre 2021. (KARIM JAAFAR / AFP)

L'OL se cherchait un nouveau boss. Le club rhodanien a annoncé le départ de Peter Bosz, dimanche 9 octobre 2022, tout en nommant déjà son successeur, en la personne de Laurent Blanc, qui s'est engagé pour deux ans. L'entraîneur néerlandais, mis à pied à titre conservatoire, paye un début de saison mitigé. Tenu en échec vendredi soir par Toulouse à domicile, l'OL est en perte de vitesse. Si les Lyonnais sont neuvièmes du championnat, à trois points des places européennes, ils restent surtout sur une série de cinq matchs sans victoire, dont quatre défaites. 

Laurent Blanc s'est engagé jusqu'en juin 2024, et arrive avec Franck Passi, ancien entraîneur de l'OM, comme adjoint et Philippe Lambert comme préparateur physique. "Les trois hommes travailleront en collaboration avec le staff déjà en place", précise le communiqué, qui se réjouit de "redonner à l'Olympique lyonnais une dimension très ambitieuse pour le futur, à la fois sur la scène française et continentale." L'OL ajoute également que la décision a été "prise unanimement par l'ensemble de l'institution" et que des échanges ont eu lieu dans la nuit de samedi à dimanche avec John Textor, le futur propriétaire du club

Le 4e entraîneur limogé en cours de saison de l'ère Aulas

Arrivé dans le Rhône le 29 mai 2021, Peter Bosz, 58 ans, incarnait les ambitions européennes de l'OL après le départ de Rudi Garcia. Francophone depuis son passage en tant que joueur à Toulon entre 1988 et 1991, le Néerlandais n'était que le deuxième entraîneur étranger de l'ère Jean-Michel Aulas, après Sylvinho en 2019. Mais l'ancien coach de l'Ajax Amsterdam et du Borussia Dortmund n'a jamais vraiment convaincu à l'OL.

Peter Bosz, lors de Lyon-Toulouse, le 7 octobre 2022. (JEFF PACHOUD / AFP)

Après avoir manqué la qualification européenne la saison dernière (8e), l'Olympique lyonnais de Bosz était attendu au tournant en ce début de saison. Les retours d'Alexandre Lacazette et Corentin Tolisso avaient suscité un grand espoir parmi les supporters, vite douché par les résultats en dents de scie du club. Peter Bosz, réputé pour ses idées de jeu, n'a jamais réussi à poser sa patte sur l'équipe. Il devient le quatrième entraîneur limogé en cours de saison par Jean-Michel Aulas en 34 ans de présidence, après Guy Stéphan (1997), Hubert Fournier (2015), et Sylvinho (2019).

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.