Cet article date de plus d'un an.

Vidéo "Noël Le Graët a compris qu'on ne pouvait pas sortir de là sans prendre de décisions fortes", raconte Eric Borghini, membre du Comex

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 15 min
.
"Noël le Graët nous a présenté ses excuses et compris que personne ne pouvait accepter le statu quo" . (franceinfo)
Article rédigé par franceinfo: sport
France Télévisions - Rédaction Sport
Noël Le Graët a décidé, à l'issue d'un Comité exécutif de la Fédération française de football (FFF) réuni en urgence mercredi, de se mettre en retrait. Membre de l'instance, Eric Borghini a raconté les détails de cette réunion.

La décision est tombée. Noël Le Graët a été mis en retrait de la présidence de la Fédération française de football (FFF), par le Comex, mercredi 11 janvier. "Par rapport à la situation et ce cumul de déficit d'image de la fédération et du décalage entre l'image qu'elle donne et la réalité des performances, le président à pris la décision de se mettre en retrait", a expliqué Eric Borghini sur France Info.

Remis en cause depuis plusieurs mois après de nombreuses polémiques, la question de l'avenir de Noël Le Graët est revenue avec insistance depuis quelques jours. Cette décision s'est faite d'un commun accord avec les membres du Comex, "à l'issue d'une discussion très franche" selon les dires d'Eric Borghini. "Il a parfaitement compris qu'on ne pouvait pas sortir du Comex sans prendre de décisions fortes", a-t-il détaillé. En attendant les conclusions de l'audit du ministère des Sports qui va décider de son avenir, Philippe Diallo prend l'intérim au poste de président de la FFF.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.