Diego Maradona : son médecin personnel visé par une enquête pour homicide involontaire

En Argentine, au lendemain des obsèques de Diego Maradona, le médecin personnel du footballeur argentin est visé par une enquête pour homicide involontaire par négligence.

France 3

Le médecin personnel de Diego Maradona, mort mercredi 25 novembre, est inquiété par la justice. "Selon la justice, Maradona aurait pu être tué par son médecin personnel, Leopoldo Luque", rapporte le journaliste de France Télévisions Ignacio Bornacin en direct de Buenos Aires (Argentine), dimanche 29 novembre. Le médecin avait accompagné le footballeur début novembre à l'hôpital lorsqu'il a dû subir une opération du cerveau. "Il est désormais visé par une enquête pour homicide involontaire par négligence. Il n'aurait pas poursuivi la continuité des soins à domicile, comme le recommandait pourtant l'hôpital, et cette négligence aurait, selon la justice, un lien avec la mort prématurée du footballeur", poursuit le journaliste.

Des perquisitions en cours

Le médecin dit avoir fait son maximum pour tenter de sauver Diego Maradona, et se dit prêt à collaborer avec la justice. "Les perquisitions sont actuellement en cours au domicile et au cabinet du médecin. Les enquêteurs cherchent notamment à savoir s'il n'y a pas eu de préméditation", conclut Ignacio Bornacin.

Le JT
Les autres sujets du JT
Le cercueil de Diego Maradona, à Buenos Aires (Argentine), le 26 novembre 2020.
Le cercueil de Diego Maradona, à Buenos Aires (Argentine), le 26 novembre 2020. (JUAN MABROMATA / AFP)