Cet article date de plus de six ans.

Mondial : les Bleues face à la Corée du Sud pour une place en quarts

L’équipe de France de football féminin affronte ce dimanche, à 22 heures, la Corée du Sud pour une place en quarts de finale de la Coupe du monde. Troisième nation mondiale au classement FIFA, la France fera face à un adversaire inexpérimenté à ce stade de la compétition.
Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
 (Les Bleues affrontent ce dimanche la Corée du Sud, un adversaire abordable © MaxPPP)

Les Bleues affrontent ce dimanche, à 22 heures, la Corée du Sud en huitièmes de finale de la Coupe du Monde. Les Françaises auront à cœur de bien figurer après une défaite inattendue contre la Colombie (2-0) suivie d’une victoire éclatante, 5-0, contre le Mexique. 

Elles affronteront ce soir une sélection coréenne, dix-huitième nation au classement Fifa, dont c'est la deuxième participation à la Coupe du monde et qui dispute pour la première fois de son histoire des huitièmes de finale dans cette compétition.

Rien à craindre a priori pour l'équipe de France, troisième équipe mondiale et désormais habituée à croiser le fer et à rivaliser avec les meilleures. La Corée du Sud n'en reste pas moins une équipe à prendre au sérieux. "C'est une équipe qui ressemble aux autres sélections asiatiques avec beaucoup de mouvement, de déplacement, de la vitesse, des passes courtes" , analyse Laura George, l'arrière centrale des Bleues.

Ne pas se relâcher

"Sûrement que tout le monde nous voit déjà en quarts. Mais ce serait une erreur terrible que les filles le croient aussi. Je serai là pour éviter ça" , a prévenu Gaëtane Thiney, l'une des cadres de l'équipe de France .'La Colombie a fait prendre conscience à toutes qu'on est à la Coupe du monde. Il faut lâcher les chevaux et s'éclater chaque minute où on est sur le terrain" , a-t-elle ajouté. Les Sud-Coréennes ne craignent pas les Françaises et joueront crânement leur chance, a prévenu le sélectionneur Yoon Dukyeo. Les joueuses de Philippe Bergeroo sont averties. 

"Sur le terrain rien n'est fait. On a eu une bonne leçon lors du match contre la Colombie". Wendy Renard, capitaine de l'équipe de France de football féminin.
écouter
 

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Foot

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.