Transferts : Blaise Matuidi rejoint la MLS et l'Inter Miami

Le nouveau chapitre de la carrière de Blaise Matuidi se confirme. Après l'annonce de son départ de la Juventus mercredi, le milieu de terrain français s'est engagé officiellement jeudi avec l'Inter Miami, club de MLS. Une grosse prise pour le championnat nord-américain de football et le club floridien, mais aussi un vrai pari pour l'international tricolore, à un an de l'Euro.
Article rédigé par
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 1 min.
 (ISABELLA BONOTTO / AFP)

Blaise Matuidi ne sera pas resté libre bien longtemps. À peine l’officialisation de la rupture de son contrat, hier par un communiqué de la Juventus Turin, que le milieu de terrain international s’engage en MLS. L’ancien Parisien a signé un bail à l’Inter Miami, club présidé par David Beckham, son ancien coéquipier dans le club de la capitale. Selon plusieurs médias français et italiens, Matuidi est désormais engagé pour trois saisons du côté de South Beach.

Ne figurant pas dans les plans d'Andrea Pirlo, le nouvel entraîneur turinois, Matuidi quitte donc la Juve qu’il avait rejoint en 2017 après six saisons au PSG. Il quitte l’Europe pour la première fois après 16 années professionnelles, d’une carrière débutée à Troyes. 

Quid de sa présence à l’euro ?

En s’exilant en MLS, Matuidi fait le choix du cadre de vie mais il n’entend pas négliger le côté sportif pour autant. Moins utilisé par Maurizio Sarri, le désormais ex-entraîneur de la vieille dame, sur la fin de saison, Matuidi devrait avoir l’occasion de se montrer aux yeux de Didier Deschamps. "Je suis très heureux et honoré de rejoindre l'Inter Miami, a réagi le nouveau numéro 8 floridien. J'espère que nous gagnerons de nombreux trophées ensemble. C'est un grand défi pour moi."

Reste toutefois à savoir si l’adversité de la MLS, en constante progression ces dernières années, suffira à lui offrir une place pour l’Euro 2021.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Mercato

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.