Cet article date de plus d'un an.

Mercato : Jordan Ferri quitte Lyon pour Montpellier

Après 12 ans à l'Olympique Lyonnais, Jordan Ferri quitte son club formateur pour rejoindre le Montpellier Hérault Sporting Club. Le milieu de terrain de 27 ans s'est engagé pour 4 saisons contre un montant de 2 millions d'euros.
Article rédigé par
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 1 min.
 (JEAN-PHILIPPE KSIAZEK / AFP)

C'est un nouvel élan dans la carrière de Jordan Ferri ! Prêté cette saison à Nîmes (Ligue 1), avec qui il a disputé 25 matches pour 2 buts inscrits dans le Gard, la carrière du milieu de terrain semblait déjà s'écrire loin de Lyon. Formé à l'Olympique Lyonnais, où il est resté douze ans Ferri a été transféré à Montpellier contre 2 millions d'euros  + 1,2 million et un intéressement de 30% sur un éventuel futur transfert. 

C'est donc toujours en Ligue 1, mais sous le maillot du MHSC pendant les 4 prochaines saisons qu'évoluera le milieu de terrain français de 27 ans. "J'ai ressenti l'envie du club de me faire venir ce qui m'a fait très plaisir. Je suis très content d'être ici et j'ai hâte que la saison commence." a confié le nouveau montpelliérain dans le communiqué du club. 

L'expérience de l'Europe

En quittant l'OL, avec qui il a disputé 32 matches de coupes d'Europe dont  9 en Ligue des champions, Jordan Ferri arrive à Montpellier avec l'objectif de retrouver plus de temps de jeu et de faire progresser le projet du club héraultais : "L'équipe sort d'une très belle saison, donc, le but est de confirmer et pourquoi pas de voir plus haut. J'arrive ici avec beaucoup d'ambitions. Personnellement, j'espère faire le plus de matches possible et d'être performant pour l'équipe sur le terrain.

6e la saison dernière, Montpellier compte bien jouer l'Europe la saison prochaine et intégrer le top 5 du championnat de France. L'arrivée de Jordan Ferri est un premier pas effectué dans ce sens pour renforcer l'équipe de Michel Der Zakarian.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Mercato

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.