Maradona à Montpellier : Louis Nicollin en a "plein le cul"

Le président du club montpelliérain affirme dans "L'Equipe" qu'il recrutera un entraîneur français pour la saison prochaine.

Le président du Montpellier HSC, Louis Nicollin, dans son bureau, le 14 août 2012, à Marsillargues (Hérault).
Le président du Montpellier HSC, Louis Nicollin, dans son bureau, le 14 août 2012, à Marsillargues (Hérault). (PASCAL GUYOT / AFP)

Il le dit haut et fort : Louis Nicollin en a ras-le-bol du feuilleton Maradona. Dans une interview à L'Equipe, lundi 11 mars, le patron du club de foot de Montpellier affirme qu'il "arrête tout" et que l'Argentin "ne viendra pas""J'en ai plein le cul. C'est impossible de discuter avec un manager. Il en a sept, et maintenant un huitième. C'est invivable ! (...) C'est un bordel sans nom."

"Ça aurait été génial" de voir Diego Maradona entraîner le MHSC l'an prochain, affirme Loulou Nicollin, mais cette histoire lui "fait mal à la tête", dit-il, lassé par la surenchère des agents de l'Argentin.

Kombouaré, Blanc, Fernandez ?

Alors, qui va remplacer René Girard, dont le contrat arrive à son terme fin juin ? Louis Nicollin affirme qu'il va prendre "un entraîneur français". Raymond Domenech ? "Non. J'ai promis que je resterais sage maintenant." Jean Fernandez, qui vient de quitter Nancy ? "Je ne l’ai pas spécialement rencontré non plus." Laurent Blanc ? "Je n'y avais pas pensé. Il n’a pas le style d’un mec de la Paillade [quartier de Montpellier]." Antoine Kombouaré ? "Il paraît que c’est un charmant garçon."