Cet article date de plus de neuf ans.

Manchester United passe ses nerfs

Eliminé de la Ligue des Champions après sa défaite à Bâle mercredi (2-1), Manchester United a réagi en corrigeant Wolverhampton (4-1) lors de la 15e journée de Premier League. Arsenal et Liverpool s'en sont encore remis à van Persie et Suarez pour se défaire respectivement d'Everton et de Queen's Park Rangers (1-0). Newcastle a sombré à Norwich (4-2).
Article rédigé par
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 1 min.
Nani (Manchester United)

Piqués au vif, les Mancuniens ont prouvé qu'ils avaient de la ressource. Et que la gifle reçue à Bâle était en voie de cicatrisation. Privé de Vidic, out pour le reste de la saison, M.U a déroulé face à Wolverhampton, rapidement réduit au rang de défouloir. Invisible face aux Suisses, Wayne Rooney a retrouvé le chemin du but qui le fuyait depuis huit matchs pour inscrire un doublé. Et Nani, lui aussi en-dedans ces derniers temps, a imité son compagnon d'attaque pour assurer un succès tranquille aux hommes de Ferguson. Grâce à cette victoire, les Red Devils reviennent provisoirement à deux points du leader Manchester City, qui se déplace lundi à Chelsea.

Arsenal et Liverpool ont la chance de compter dans leur rang deux attaquants d'exception, de ceux qui font gagner des matchs même par la plus courte des marges. C'est ainsi que Robin van Persie, d'une extraordinaire volée du gauche, et Luis Suarez ont permis aux Gunners et aux Reds de disposer d'Everton et de Q.P.R. Enfin, Newcastle, sans Ben Arfa mais avec Cabaye, a confirmé sa baisse de régime en s'inclinant lourdement à Norwich (4-2).

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.