Cet article date de plus de dix ans.

Nasri file à Manchester City

Un accord a été trouvé entre Arsenal et Manchester City pour le transfert de l'international français Samir Nasri des Gunners aux Citizens. Son absence du groupe qui affrontera demain l'Udinese en tour préliminaire de la Ligue des Champions avait laissé entrevoir cette conclusion. Après plusieurs semaines de tractations, l'ancien Marseillais rejoint l'armada de City, alors que les Gunners perdent leur deuxième maître à jouer en quelques jours après Cesc Fabregas.
Article rédigé par
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 1 min.

Arsène Wenger vient de perdre deux batailles consécutives. Après avoir clamé que Cesc Fabregas et Samir Nasri resteraient à Arsenal, le manageur a dû se résoudre à les voir quitter son club l'un après l'autre en dix jours. Et les deux hommes étaient les dépositaires du jeu des Gunners depuis plusieurs saisons, et aussi les principales garanties de ses succès futurs. En les laissant partir, le club a rempli ses caisses avec environ 40 millions (avec les bonus) déposés par Barcelone pour s'attacher les services de l'Espagnol et environ 28 millions que City va offrir pour attirer le Français. Et le technicien français a bien intérêt à réinvestir une bonne partie de ces sommes s'il veut décroché enfin un trophée, ce qu'il n'a plus fait depuis 2005. Et lorsqu'on est membre du Big Four, six années, c'est déjà trop.

L'international français de 24 ans, à Arsenal depuis la saison 2008-09, doit encore passer la visite médicale réglementaire avant de parapher son contrat. Et s'il ne s'agit que d'une formalité, elle a été rendu possible par le fait qu'Arsenal ne l'a pas aligné lors du tour préliminaire de la Ligue des Champions. S'il n'avait disputé qu'une minute du match contre l'Udinese, il n'aurait pas pu être aligné par Roberto Mancini dans cette épreuve européenne lors des phases de poule.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Manchester City

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.