Incidents au Stade de France : Gérald Darmanin esquisse un mea culpa devant les sénateurs

Publié
Incidents au Stade de France : Gérald Darmanin esquisse un mea culpa devant les sénateurs
FRANCEINFO
Article rédigé par
Y. Haefele - franceinfo
France Télévisions

Après le fiasco de l'organisation de la finale de Ligue des Champions au Stade de France, le ministre de l'Intérieur Gérald Darmanin était invité à s'expliquer devant les sénateurs, mercredi 1er juin, au même titre que son homologue aux Sports.

Accusé de ne pas dire toute la vérité, Gérald Darmanin maintient ses chiffres mais change de ton. Devant les sénateurs, il exprime des regrets. "L'image négative de ce match est une blessure pour notre fierté nationale et il est évident que les choses auraient pu être mieux organisées", a-t-il déclaré devant le Sénat. Interrogé pendant trois heures, le ministre a réitéré ses explications : ce sont bien les 35 000 Anglais sans billet ou avec de faux billets qui sont à l'origine des troubles.

Des excuses envers les familles gazées

Selon les chiffres exposés aux sénateurs, 79 000 supporters seraient venus en transports en commun, et 31 000 en bus, taxi ou véhicule personnel, soit un total de 110 000 personnes, alors que le stade ne peut en contenir que 75 000. Outre la bataille des chiffres, c'est aussi la manière dont les supporters ont été dispersés qui avait choqué. La presse anglaise a multiplié les témoignages de familles atteintes par des gaz lacrymogènes. Gérald Darmanin leur a adressé "très sincèrement" ses excuses.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.